Statut d'auto-entrepreneur, qualité du service accessoire ?

Publié le par plumedecib



Cela fait cinq mois que ce statut a été mis en place. A première vue, il paraissait séduisant, s'il l'on croit que le plus difficile à faire quand on souhaite créer son entreprise, ce sont les démarches. La suite est moins idyllique.

Ce statut d'auto-entrepreneur doit certainement faire partie de ces "réformes" dont nous parlent sans arrêt les membres du gouvernement. Oui, parce qu'ils nous racontent tout le temps qu'ils vont continuer les réformes mais j'ai du mal à voir où et quand elles ont commencé. A part les réformes visant à réduire les libertés, la réforme qui a autorisé le président à augmenter son salaire de 170 %, le bouclier fiscal, le reste, je ne vois pas...

Et puis il y a eu le statut d'auto-entrepreneur ! C'est somme toute le statut que tout futur créateur d'emploi attendait ! L'emballage est séduisant et si on est novice en matière de création d'entreprise, on peut se laisser berner facilement. Inciter les gens à se déclarer dès la naissance de l'idée, c'est tout au plus une supercherie, et pour le moins une grosse ânerie !
Comme je l'écris plus haut, si on est novice, on peut croire qu'une entreprise se crée avec un clic sur Internet, et hop ! l'affaire est dans le sac. Le président invite les gens à fonctionner comme lui, sur un coup de tête. Dans la plupart des cas, on oublie qu'il faut faire une étude de marché avant de créer sa boite. C'est souvent long et fastidieux mais cela évite bien des déceptions. Celui qui arrive à bout de son étude de marché peut se dire qu'il a quelques compétences pour gérer son entreprise.
Car l'étude de marché est là pour vous ramener les pieds sur terre, c'est un peu l'avocat du diable, mais il vous permet de cimenter vos bases. Et puis il y a les chambres de commerce et les chambres de métiers. Lire la suite (read more) ICI

Commenter cet article

sixtine 21/05/2009 08:44

Coucou, Cib ! Juste te dire que je laisse des commentaires sur ton nouveau blog... mais tu le sais déjà...Toujours eu un petit faible pour le café...excuse moi, j'ai craqué !Donc, je suis un peu moins de ce côté, mais je n'ai pas déserté les lieux !

plumedecib 21/05/2009 10:37