Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Plume de cib'

Plume de cib'

libre et donc sceptique.


Après Hadopi, Albanel se fait mousser au festival

Publié par plumedecib sur 19 Mai 2009, 10:55am

Catégories : #HADOPI

 

 

 

 

Albanel a fait son festival de Cannes. Participant au déjeuner de la SACD (société des auteurs et compositeurs dramatiques) elle s'est bien sûr empressée de vanter son succès à l'Assemblée avec sa loi Hadopi, n'hésitant pas sur les difficultés qu'elle a rencontrées et tous les obstacles que vaillamment elle a dû franchir pour satisfaire les lobbies internationaux de la musique et du cinéma. Et toute fière de se présenter en tant que pionnière, elle affirme que le Monde nous regarde avec envie. Le Monde d'Albanel je suppose... Et comme le dit si bien Cantona "quand les mouettes suivent un chalutier, c'est parce qu'elles pensent qu'il va y avoir de la sardine'. Albanel, ceinte à son tour de l'auréole qui sied à présent à tous ces bons pères et bonnes mères du peuple, elle affirme que cette loi est surtout un cadre psychologique de prise de conscience et de message pour la société entière, pour défendre des valeurs auxquelles elle et son gouvernement tiennent, les droits d'auteur.

Comme désormais les artistes sont passés de saltimbanques à nantis privilégiés, il ne fait aucun doute que dans un gouvernement bling bling, c'est vers eux qu'on déroule le tapis rouge. Et c'est faire honneur aux usines de sardines, c'est-à-dire aux quatre majors qui règnent sur leur destin après les avoir étiquetés et soigneusement formatés.

Alors bien sûr le président de la SACD s'est confondu en remerciements et a salué l'opiniâtreté de la ministre qui nageait dans son huile d'olive. Et bien sûr, il a terminé par un " c'est le début de quelque chose que tous ensemble il faut qu'on gagne".  Tous ensemble contre les consommateurs, c'est nouveau mais ça a de l'avenir !

Et puis, toujours  papillonnant sur des sujets qu'elle ne connaît pas, Albanel a incité les jeunes à privilégier le cinéma plutôt que l'ordinateur, afin de vivre pleinement le cinéma ! Ah gleu ahgleuahgleu  ! 

Ce à quoi je répondrai : 

 

- Si les places de cinéma étaient moins chères, les jeunes iraient plus souvent dans les salles obscures car en principe, les jeunes en question et surtout ceux qui télé chargent sont des fans de cinéma, nan ? Oui parce qu'ils ne télé chargent pas de manière automatique, comme on prend son café à la fin du repas. Il leur faut bien une raison de télé charger, nan ? Et comme ils ne font pas de commerce avec les films, c'est bien qu'ils les regardent nan ? Et  la télé n'étant plus en mesure de leur fournir une variété de films suffisant  à rassasier leur étonnante culture cinématographique, ils vont chercher les films sur Internet. Comme les DVD coûtent la peau du cul, ils ne peuvent se permettre d'acheter que les films cultes, ceux qu'ils ont vraiment envie de regarder plusieurs fois.

- Cela m'amène à un autre point de réponse.   LA SUITE ICI !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents