Qu'on nous lâche un peu avec le fric !

Publié le par plumedecib

 

 

Mon Oncle fut un petit chanteur à la Croix de bois ! Mes grands-parents n'avaient pas de gros moyens. Mon oncle qui avait une magnifique voix avait été repéré et a pu suivre sa scolarité dans l'école des petits chanteurs à la Croix de Bois sans payer. Il en garde un souvenir... studieux... Il a beaucoup voyagé, beaucoup travaillé aussi... C'était rude mais c'était une belle école et une grande expérience.

 

Aujourd'hui le préfet de l'Oise a décidé d'annuler leur concert, les enfants n'étant pas suffisamment payés parait-il !!!! Mais qu'est-ce qu'il vient foutre ce con ? Les petits chanteurs à la Croix de bois donnent des concerts dans le cadre de leurs études comme les enfants sportifs font des compétitions dans le cadre de leurs études. Cette institution centenaire remet une somme forfaitaire sur un compte bloqué pour chaque enfant. Mais ceux-ci ne sont pas là pour faire la Star Ac' et n'ont pas dans l'idée de devenir des artistes UMP. Ils savent que leur passage est éphémère. Ils prennent ce qu'il y a prendre dans l'instant sans faire de calcul bassement financier. Personne ne s'est plaint jusqu'à présent. Ni les parents, ni les enfants. De la bouche des enfants, "ils ne voudraient surtout pas être rémunérés, cela fausserait tout".  Cela ferait venir les rapaces. Des parents insisteraient pour faire inscrire leur rejeton aussi nul qu'une casserole. On en viendrait aux dessous de table, menaces etc... Si les concerts sont payants, c'est que l'association fait face aux frais de gestion, voyage, scolarité et permet à des enfants dont les parents n'ont pas les moyens de suivre les cours. Je crois qu'à force de voir le mal là où il n'y en a pas, on finira par tout pervertir. Laissez donc ces gamins tranquilles. Ne mélez pas la notion de profit à tout.

 

Cela me rappelle une petite anecdote. En fait, j'ai vu un petit reportage hier à la télé au sujet de la vente de muguet, le 1er Mai. Une jeune femme s'est installée et a donné ses muguets. Les gens avaient du mal à y croire et certains insistaient pour lui donner "une petite pièce". Le don de soi est certainement ce qui permet de recevoir le plus. Oublions un peu la notion d'argent..... et profitons de ce qui est offert avec le coeur.

 

 

 

Publié dans ENFANCE

Commenter cet article

R. Platteau 05/05/2009 19:41

ça me fait aussi penser à cet espératiste flamand, qui donnait , gratuiotement des cours de piano à des enfants.vingt ans après voilà qu'une des fillettes devenue femme adulte et malade mentale, l'a accusé de l'avoir violée lors de ces leçons, sans aucune preuve. Mais le juge a tout de suite trouvé ça suspect ... parce qu'il donnait ses cours gratuitement !

plumedecib 06/05/2009 00:18


Voilà encore un bel exemple de ce que la gratuité est devenue suspecte. C'est quand même dingue ! 


Fleche 05/05/2009 19:03

Dans ma famille on dit "on n'attend pas après les sabots d'un mort". C'est très explicite. Ca m'effraie presque de voir à quoi peut mener la cupidité. Certains se déchirent pour de l'argent, alors que ce n'est que de l'argent.

Flèche 05/05/2009 07:34

Je suis d'accord avec toi Sixtine, les temps de confort matériel endorment les esprits. Il reste encore heureusement bien des personnes pour qui la générosité du coeur a encore un sens, simplement elles sont moins nombreuses qu'avant.Quand je vois à quel point les gens peuvent être méchants entre eux, ça me stupéfie toujours.

plumedecib 05/05/2009 09:40


Et les familles, Flèche. Depuis qu'il existe l'Héritage, tu te rends compte le nombreu d'horreurs produites entre gens du même sang ?


Jean+georges 05/05/2009 01:13

Bien d'accord, les préfets sont dans le collimateur du pouvoir, et ces derniers ont tellement la trouille qu'ils finissent par faire n'importe quoi.Perso, je ne suis pas catho, mais cette institution est un vrai bonheur pour des enfants qui ont une voix. Je n'ai jamais eu l'impression que leurs concerts étaient payés , d'ailleurs je pense que l'argent , hormis ce qu'il faut pour faire fonctionner cette institution, ne les intéresse pas pas plus que les parents des enfants. C'est ce que je dis : le monde marche sur la tête, et je suis en train de me demander s'il va nous rester le droit de rire un de ces jours.

plumedecib 05/05/2009 09:35


Personne dans cette institution ne s'est jamais enrichi. Personne ne s'est jamais plaint. Les enfants ne font pas ça pour le fric, les parents non plus, l'institution non plus... D'un acte pur, on
veut le rendre mercantile... Je suis dégoûtée, effondrée.


sixtine 04/05/2009 11:57

Comme Cib, je crois que l'humanité renaîtra de ses cendres parce que les périodes de pénurie sont toujours suivies de prises de conscience... C'est ainsi, l'Histoire le vérifie à chaque fois ! Ce sont les épreuves, les temps de " vache maigre " qui font réagir les individus et non pas l'inverse !