La grippe porcine, c'est comme l'hépatite !

Publié le par plumedecib

 

Ca sert à dégraisser les stocks de industriels pharmaceutiques ! Vous m'en direz tant ! En plus, cette épidémie arrive à point nommé juste avant un 1er Mai qu'on annonce mondialement explosif !  Remarquez, cela va nous permettre de délaisser la cagoule au profit du masque chirurgical !

Voir blog de Charlotte :  les stocks de TAMIFLU constitués en 2005 pour la grippe aviaire périmés dans quelques mois....

 

Fallait y penser, y font d'une pierre deux coups les bourricots ! Et  tant qu'on y est, on demande à Sanofi de nous concocter un nouveau cocktail de vaccin qui sera sans doute l'un des produits phare de l'usine installée au Mexique, fruit des accords du voyage de Sarko en mars.

Publié dans SANTE

Commenter cet article

plumedecib 02/05/2009 12:39

Je republie le commentaire de Naradamuni, les trois kilomètres de sauts de lignes en moins....
"le chantage moral ne se distingue plus du droit de savoir
 
 De nos jours, le nerf de la guerre, c’est le flux. Afin de rentabiliser celui-ci, la politique du pire et du point non retour est l’unique moyen d’alimenter les psychoses.La confusion générale et les interrogations personnelles construisent la mythologie de la panique numérique.Le chaos est le meilleur moyen de contrôle des masses, il est à la fois invisible et omniprésent.   De la téléphonie mobile 3G la plus banale à la toxicomanie du clic, en passant par le rituel de la télécommande, tout est bon pour se tenir au courant de tout et de rien.   Une contagion inconnue passionne davantage les foules qu’une maladie maîtrisable. Le nombre de morts configure la couverture médiatique. Plus la problématique est globale, plus elle est déclinable, plus elle est universelle. Flash info publicitaires et épileptiques, reporters spéciaux concernés et consternants, analyses des causes prévisibles ou prémonitoires et des conséquences envisageables ou inéluctables. Quand le chantage moral ne se distingue plus du droit de savoir, on peut avoir peur, cette fois-ci.  

sixtine 01/05/2009 09:14

Bien vu ! Il n'y a pas de fumée sans feu, pas vrai !Ils ont allumé la mèche, l'incendie va se déclarer, l'épidémie se répandre...et on fera semblant de venir sauver le monde ( ce qu'il en restera !)... grâce à des Labos aux noms prestigieux qui nous ont concoctés des supers vaccins, aussi bien élaborés que Gardasil ( aïe !)... Pour les autres, pas grave, les cercueils  spéciaux sont déjà prêts à l'emploi !Va falloir que je songe à fabriquer mon Arche rapidos pour rejoindre Pipolin sur Mars...Qui vient avec nous ?

plumedecib 01/05/2009 10:49



Hé oui, tout se tien hein !


Comme ils ne savent pas enrailler les crises économiques, financières, sociales, il nous font le coup de la pandémie.


 


Bon allez Hop en Arche !



Charlotte 30/04/2009 20:56

Salut Bichette, Sarko au Mexique pour "inaugurer" le projet Sanofi, Obama y est allé un peu avant ou un peu après m'en souviens plus, il a rencontré un directeur de musée qui est décédé peu de jours après de la grippe porcine/mexicaine/nord américaine/Ah1n1, on sais plus, celà fait beaucoup de coïncidences non, sans oiblier celles dont nous n'avons pas eu connaissance.Je crois que celà finira comme la grippe aviaire, le temps que les vaccins soient prêts, une fois les vaccins opérationnels, la grande pandémie Hmachin N chose, avec vaccinnations en masse !!Bisous pas grippés

plumedecib 30/04/2009 23:49



Oui beaucoup de coïncidences et en plus juste avant le 1er mai qui s'annonce explosif dans le Monde entier... Le président Mexicain a demandé aux citoyens de son Pays de rester chez eux du 1 au 5
Mai !!! C'est marrant, non ? Bises... Et comme dit mon dernier fils, bientôt dès qu'un bouton va sortir sur la tronche d'un gamin à l'école, on va le faire hospitaliser car suspicion de grippe
porcine !


Nous, on n'arrête pas de se marrer quand on voit leur tronche défaite à la télé. Je ne sais pas si tu as vu le trio MAM - FILLON - Bachelot. Je ne sais pas ce que Fillon a raconté, on riait trop
de voir la gueule de Bachelot. Elle a pris un air de catastrophe, elle roulait des yeux comme si elle avait vu le Yéti et MAM penchait dangereusement.  Tandis que Fion déblatérait ses conneries sans y croire un seul instant... Oh mais quelle équipe !