Les pécheurs raclent les fonds marins, l'état les fonds de tiroir.

Publié le par plumedecib

 

 

 

 

Comme d'hab. il aura suffit que les pécheurs ferment les ports avec leurs chalutiers pourris pour que l'état mette illico la main à la poche ! Dire que ça fait plus de deux mois que les universités (la plupart délabrées) sont en grève, mais là, l'état s'en fout complètement ! La pèche est certainement plus importante que l'enseignement. Même si le poisson est censé fournir du phosphore au cerveau, cela semble cependant insuffisant pour l'éclairer. Le devenir est à l'idiotie permanente, la culture de graines de savoir deviendra bientôt illégale. 

 

Le pécheur n'aime plus la mer, il s'évertue à la vider sans tenir compte du fait qu'il lui doit la vie. Nous vivons dans un monde où les gens bornés iront jusqu'au bout du désastre et se lamenteront ensuite sur les cendres de ce qu'ils auront détruit. 

Publié dans L'INTOLERABLE

Commenter cet article

Sun Tzu 24/04/2009 07:03

PlumedecibJe ne sais pas dans quelle ville vous habitez mais l'artisantat de la pêche les Français en sont déjà là.Le bateaux de "grande pêche" ne sont pas Français ...J'habite le premier port de pêche de France, je me souviens d'il y a 25 ans les bateaux partaient pour trois mois et étaient énormes, 100 pêcheurs à bord et travail en 3X8.Désormais quand je regarde mon port il n'en reste rien, le bassins sont vides là où il y a 20 ans une chatte n'y aurai pas retrouvé ses petits ...Seuls subsistent les petits bateaux artisanaux pêchant à la journée, et encore, leur quantité a été divissée par deux ...Les pêcheurs Français mauvais élèves c'est de l'intox totale .Je connais en revanche des technocrates parisiens qui travaillent à l' IFREMER local, ils ne connaissent rien de rien aux habitudes de vie du poisson, à part dans leurs rêves..J'ai toujours navigé,, toujours vécu avec les poissons, je me tords de rire quand je vois ces types qui ne savent pas distinguer un banc de poisson d'un autre sans appareillage électronique !Alors vous savez leurs méthodes de comptage sont à mourir de rire, ils recensent le poisson comme un directeur d'école recenserai ses élèves un dimanche à minuit... 

plumedecib 24/04/2009 09:51



Le problème c'est qu'en France, chacun défend ses intérêts personnels, ce n'est pas qu'un sport pratiqué par les politiques. On tire le maximum de tout ce qui est mis à notre disposition. Tant
pis pour les autres, tant pis pour la suite.


Il n'y a plus autant de pécheurs, mais avec ce qui reste dans la mer, il devrait ne plus en avoir du tout. Ce ne sont pas les subventions qui vont repeupler la mer. Partout dans le Monde, c'est
le même problème, les excés en tous genres ont tué la biodiversité. Je ne crois pas que ce sont des déblatérations. Je ne mets pas non plus tous les pécheurs dans le même panier de crabes. J'en
connais qui se sont reconvertis dans le repeuplement de la mer, qui militent en ce sens. Bonne journée



Sun Tzu 21/04/2009 17:52

Bonjour, Je puis comprendre votre indignation mais j'habite dans une des villes où les pêcheurs son sont soulevés .Je comprends que des personnes loin de ce milieu puissent avoir des pensées à long terme, c'est tout à leur honneur .Ce que ni les médias ni les politiques vous disent :1/ Les pays bas ont obtenu des autorisations de pêche mirobolantes (X6 celles des Français) 2/ Les Français respectent les normes de maillage des filets (pour les poissons juvéniles), mais ils interceptent TOUTES LES SEMAINES des camions venant d'Europe du nord rempli de 40 tonnes de poissons juvéniles pas même bons à nourrir un bébé chat .Ces poissons arrivent dans le port local après avoir parcouru des centaines de kilomètres (écologie) pour être transformer dans les industries locales en bâtonnets de la mer ou plats préparés ...3/ Les poissons ne connaissent pas les frontières terrritoriales maritimes, si nos pêcheurs ne les pêchent pas ce sera les Anglais, Hollandais et Belges qui s'en chargeront au fil des migrations .Enfin, si vous n'avez pas encore compris que l'Europe est en train de tayloriser les secteurs d'activité renseignez-vous .La pêche à un tel, l'agriculture des légumes à un autre, les céréales à un tel, etc...Que feront les grandes villes vivant essentiellement de la pêche, des industries dérivées et de tous les sous traitants qui gravitent autour (construction navale, mécanique, centres de la mer IFREMER, facultés des produits de la mer, plateformes commerciales etc...)Je pense que si vous avez la réponse et si vous proposez aux pêcheurs une reconversion ils seront rassurés et ravis .En l'état, pour le moment tout le monde leur laisse miroiter le chômage et le dépot de bilan d'entreprises pour lesquelles ils sont endettés jusqu'à la fin de leur vie .Quoi de pire que le désoeuvrement ?Le désoeuvrement sans le sou puisque les travailleurs indépendants ne cotisent pas aux mêmes régimes de maladie ou de chômage ...Si ce commentaire peut vous éclairer sur les motivations, certes personnelles mais essentilles des pêcheurs, je n'aurai pas perdu mon temps avec ce commentaire didactique .Cordialement Sun Tzu

plumedecib 21/04/2009 23:29



Non, vous n'avez pas perdu votre temps. Merci...


Personnellement, je pense que l'Europe comme la France va à l'encontre de ce qu'il va vraiment se passer. Une relocalisation et non plus délocalisation. Le remède est l'artisanat, l'agriculteur
locale, la pèche artisanale... Nous y reviendrons forcément. Ce sont aux industriels de se reconvertir.


Il ne peut y avoir de suite à ce monde sans une remise en question de chacun.


On ne peut pas se dire que deviendont telle ou telle ville si on leur enlève ce qui ne peut plus marcher. Le tournant va être difficile à prendre mais il se prendra. Bonne soirée



arkane 20/04/2009 15:02

arkane 20/04/2009 15:02

arkane 19/04/2009 18:24