Pour l' indiscipline, l' effronterie et les éclats de rire !

Publié le par plumedecib

Encore et toujours MERCI à NARADAMUNI pour les liens déposés sous l'article CHANGER LE MONDE !

 

 

Voici un texte qui devrait vous ragaillardir. Foi de mécréant !

 

Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable

--> Le dernier livre de René Riesel


Nous sommes en tant qu' anarchistes primitivistes profondément attachés à la vie libre, sans aucune organisation coercitive, sans aucune mégamachine sociale de type "Etat". La catastrophe écologique qui se profile à l' horizon ne sera jamais pour nous un argument pour obéir à "Papa-Etat" au nom de la peur de la catastrophe. Loin de tout citoyennisme, nous sommes contre "l' Union Sacrée", la discipline masochiste de la restriction et du sacrifice, cette austérité religieuse et contrite prônée par les "décroissants". Nous sommes pour la subversion festive, la débauche orgiaque, le dévergondage des sens, l' apologie des plaisirs... relire Vaneigem... et ... Wilhem Reich.

Nous sommes pour l' indiscipline, l' effronterie et les éclats de rire.

Nous sommes pour la destruction ludique et luddiste des usines et de toute cette société "spectaculaire-marchande" = pour la destruction de la société industrielle. Pour que les riches pissent de trouille et soient obligés de se sauver, face à notre colère insurrectionnelle, armée de bric et de broc, en participant partout, sans mots d' ordres, aux coups de main spontanés et jouissifs. Que les incendies éclatent partout !

Il n' y a rien de respectable dans leur monde criminel qui mène à la Sixième extinction massive des espèces. 

Soyons déchaînés !

Non aux chaînes de la soumission ! Non à la retenue, la politesse bourgeoise, au formatage de nos comportements lissés et policés. Soyons mal-polis, intrépides, violents, casseurs, fouteurs de merde. Il n' y a rien à respecter dans leur monde ignoblement injuste. Arrêtons de nous frustrer, de nous retenir... Cassons tout ! Sabotage généralisé, et fuite dans nos maquis de la résistance, maquis les plus planqués possibles, au fond des forêts les plus impénétrables, et autres marges sauvages de leur civilisation de merde. Fuire pour mieux revenir inopinément, en les prenant par surprise, en multipliant nos attaques et nos replis stratégiques immédiats. Insaisissables et partout à la fois. A chaque fois, nous entraîneront dans nos maquis des hordes de jeunes fugueurs que guettait la désespérance des cités... A chaque fois, nous créeront de nouvelles communautés hilares et festives, pleines de joyeuses luronnes et gais lurons, pour y vivre le "Grand Soir" tous les matins. 

Ne rentrons jamais dans le salariat. Insoumission totale. Désertion. Faisons sécession. Fuyons ! Ne perdons pas notre vie à la gagner ! A bas l' argent, à bas la richesse ! A bas tous les rêves de vie bourgeoise ! En finir avec le carriérisme, l' espoir imbécile de l' ascension sociale, du métier qui rapporte...

Voir sur www.google.fr le texte = "choisir la résistance, prendre le maquis."

et le texte "Rencontre écolo-anar tout juillet en Pologne" paru sur ce site le mardi 10 juin à 21 H 40

Ne pas tomber dans le piège du catastrophisme, devenu le dernier argument à la mode pour imposer aux citoyens inquiets et affolés la soumission à l' Etat, le citoyennisme bon chic bon genre, le "bon geste" écolo quotidien, la "consommation" éthique et équitable en tant que "consomm'acteur", alors qu' il faut carrémént cesser de consommer, boycotter tout, ne plus rien acheter dans leur système de merde, car de toute façon, consommer, c' est être sommé d' être con = livre de Marie Bénilde = "On achète bien les cerveaux" éditions "Raison d' agir"2007.

LA SUITE ICI 

Publié dans RESISTANCE

Commenter cet article