Il y a pourtant des batailles faciles à gagner

Publié le par plumedecib


Il est tard et je ne vais pas m'étendre (sur ce blog, mais dans mon lit, si).

Je reçois des appels pour rejoindre des mouvements souvent "anti". Anti sarkozy par exemple. Je ne peux pas me battre contre mais je peux me battre pour.

C'est pourquoi nous créons l'A.M.E. 

Se battre pour détruire, rien à proposer par la suite, c'est à tous les coups se jeter dans un piège, se faire encercler, enfermer, anéantir. Il y aura toujours des petits malins qui n'attendaient que le coup d'état pour ramener leur fraise et assouvir leur soif de pouvoir ! Ne comptons pas sur les politiques pour nous concocter une société de bien être.

Des têtes connues vous feront de belles révérences et vous promettront Monts et Merveilles, tout ça pour que vous les élisiez. Et vous le ferez. Et tout continuera, comme avant. Les lobbies Français bien planqués derrière le rideau de la grand scène, reprendront la main en changeant juste les têtes. 

Il y a pourtant des batailles faciles à gagner. Il suffit de prendre conscience de ce que nous représentons dans notre société.
Je prends l'exemple de la grande distribution. La pression insupportable qu'elle fait subir aux producteurs et éleveurs qu'elle a domestiqués et rendus dépendants, les marges indécentes qu'elle prend sur les produits qu'elle vend, cela ne tient qu'à nous que tout cela prenne fin. Le boeuf a augmenté de 50 % depuis 2008 alors que le prix payé à l'éleveur a baissé de 15 %. Par ailleurs, les éleveurs gonflent les bestiaux pour assurer une rentabilité maximum, se chargent de crédits monstrueux pour acheter de l'équipement, sont aux ordres des grandes surfaces et ne respirent que sur leur bon vouloir.
La viande des boeufs stressés est rapidement mise en rayon sans qu'on lui laisse le temps de s'attendrir. Une pauvre viande dépourvue de goût, riche en eau seulement ! Rappelez-vous un peu le goût du vrai boeuf, celui qui a grandi à son rythme dans les champs. Qui vous oblige à manger la merde des supermarchés ?

Cela fait déjà un moment que j'achète beaucoup moins et que j'ai fait le choix de la qualité. J'en ai marre de bouffer de la merde à vrai dire. Je me suis dit que je ne suis pas simplement un tube digestif. J'ai du plaisir à bien manger, à manger de bons produits.

Voici donc une bataille facile à gagner. Evitez d'aller faire vos courses dans les grandes surfaces. Privilégiez le commerçant du coin. Il n'y en a plus ? Et bien, ils reviendront si la clientèle revient. Allez faire un tour au marché. Là aussi, préférez les producteurs du coin qui savent ouvrir la porte de l'exploitation, qui n'ont rien à cacher. Privilégiez les producteurs, les éleveurs qui font leur métier non pas pour le rendement mais pour le goût des autres, le goût de la terre qui les nourrit. Privilégiez les légumes de votre jardin plutôt que planter de la pelouse partout.

Nous n'avons pas besoin de nous goinfrer pour vivre. Se goinfrer est devenu naturel parce que nous croyons qu'ainsi nous ferons taire nos peurs. Acheter en grande surface fait partie des TOC dont on peut guérir, je vous rassure. Au début, c'est assez difficile puis on s'y fait tellement bien qu'entrer ensuite dans une grande surface vous donne envie de vomir. Avec le recul, vous vous rendrez compte que ces grandes surfaces sont oppressantes, que les gens que déambulent dans les allées n'ont aucun plaisir à le faire. Ils obéissent juste à des mécanismes.

Si nous voulons que ça change, il nous faudra abattre les lobbies. Ce sont eux qui dirigent le monde avec une insolence que vous ne pouvez même pas imaginer. L'humain n'est pour eux qu'une marchandise. Ils n'ont que le respect de la courbe des profits. Tiens, avez-vous regardé l'émission de France 3, Pièces à convictions ? Saviez-vous que nous vivons sur 300 millions de tonnes de déchets radioactifs ? Que pendant des dizaines d'années, les déchets radioactifs ont été transportés dans nos campagnes, déversés et stockés à ciel ouvert ? Qu'aucun ministre n'a jamais eu son mot à dire et que les lobbies des centrales nucléaires n'ont d'ordre à recevoir de personne ? Si vous n'avez pas vu cette émission, je vous conseille fortement de la regarder sur Internet. Aréva a tenté d'interdire sa diffusion. Béh, on peut dire bravo à la petite chaîne qui elle aussi vient de gagner une bataille !

Comme quoi, les lobbies ne sont pas non plus invincibles. Et si on leur tient tête, ils ne provoquent pas pour autant la fin du Monde par vengeance. Et même, je crois qu'ils sentent le vent venir. Quand je vois que Carrefour implante à grande vitesse des mini market un peu partout, je vois bien arriver le coup. L'épicerie Carrefour, c'est ici ! Plus besoin de vous déplacer, Carrefour vient chez vous ! Stop vigilance là aussi !

Donc, comme je vous disais plus haut alors que j'avais pris l'engagement de faire court, on ne peut pas être contre, se battre pour renverser un régime, passer sa colère, hurler sa fureur et ensuite rentrer chez soi. Le lendemain, tout sera à nouveau comme avant. 

Bonne nuit les amis !
 

Publié dans FUTUR

Commenter cet article

Mercure Libre 17/02/2009 10:45

nous faisons parti de cette bataille avec ou sans conviction.

plumedecib 17/02/2009 10:49


Peu importe du moment que ça nous ramène un peu de dignité....


sixtine 13/02/2009 13:52

Le grand défi défi à relever passera sans doute par la débrouillardise de chacun. Si l'on refuse la manipulation, on trouvera par nous-mêmes les sources d'approvisionnemnt qui nous correspondent, qu'elles soient alimentaires ou autres...

fleche 12/02/2009 14:11

Carrefour a déjà commencé. Tous les magasins Champion qui sont des magasins plus ou moins de proximité vont s'appeler dorénavant Carrefour market (je crois). Ca a commencé l'année passée puisque petit à petit la marque Champion disparait.C'était la même centrale d'achat de toute façon, mais il y a recentrage sous carrefour.

plumedecib 12/02/2009 15:31


c'est bien. De toute manière, c'est à nous d'être vigilants.... Ce n'est pas eux qui vont arrêter de nous proposer....


Charlotte 12/02/2009 11:42

Ces "mini market" ont été déjà mis en place par le groupe "casino" les gérants subissent une pression insupportable, souvent ouverts 6 jours1/2 par semaine, ils ne gagnent pas plus d'un SMIC en fin de mois. Carrefour aura les mêmes méthodes tu as raison ne nous laissons pas avoir par ce genre de commerce dit de proximité, mais en attendant il sera difficile de faire changer les mentalités d'autant plus que les fins de mois sont de plus en plus difficiles pour une majorité d'entre nous.Bisous ma belle.

plumedecib 12/02/2009 11:49


Les fins de mois difficiles doivent au contraire nous encourager à prendre le panier et à faire nos courses en marchant, de commerce en commerce, et non pas en nous agglutinant dans des surfaces
plus ou moins petites, où tout est fait pour que nous achetions leur saloperie.

Gros, gros bisous !

On va se voir pour le projet AME. On te laisse souffler avec tes petits... Et pour les locs ? 


Desencanto 12/02/2009 07:26

Bonjour, avec votre permission ja vais me permettre  traduir une partie, je suis tour à fait d'accord avec cet "pour", merci d'avance.

plumedecib 12/02/2009 09:25


je suis d'accord pena. Et merci à vous.