L'Obligation de déclarer qu'on se met en grève

Publié le par plumedecib


On l'a oubliée celle-là, n'est-ce pas ? Les employés doivent se déclarer 48 heures à l'avance. Une liste des méchants grévistes est dressée et servira ensuite à faire du dégraissage ! Les patrons font des charrettes sous divers prétextes. Ils savent que des centaines de gueux attendent à la porte, mendiant du travail. Autrement, je peux vous dire qu'on aurait été encore quelques millions de plus dans la rue et que leur service minimum n'aurait pas fonctionné. C'est tout au moins une mesure de dictateur qui a été prise et qui finalement, n'a pas trop fait de vagues. On affame le peuple volontairement et on le rend servile. On l'humilie et on le méprise. On l'appauvrit et on fait devant lui des dépenses somptuaires. C'est au XXIe siècle.

C'est pourquoi j'évoque en permanence sur ce site, la SOLIDARITE. Qu'on refuse de faire grève parce qu'on est ric rac niveau fric ou parce qu'on a peur de se faire virer, n'est pas une solution. On est pas à 30 euros prés quand on est dans la merde. Mais par contre la méthode est excessivement dangereuse, voire meurtrière. Outre le fait de créer des dissensions sur le terrain entre les employés, elle assure au Capital un contingent d'esclaves qui seront de toute manière jetés en fin d'utilisation. Les salariés ont une date de péremption assez courte. Avec la consommation, c'est ce principe-là qu'il est indispensable de démolir.  Si plus personne ou une majorité de français ne paie plus ses impôts, son loyer etc, on ne pourra pas les attaquer, mais si quelque uns seulement prennent le risque de désobéir, ils seront vulnérables. Ils vont payer pour ceux qu'ils défendent et qui n'ont pas eu le courage de s'engager.

Pour exemple, les instits désobéissants : Au début, il y en a eu un, il a été sanctionné. Il en a eu deux, trois et maintenant 2000. Le nombre grandit jour après jour. On ne va pas punir tous les instits et directeurs d'école ! Je prends encore pour exemple les motards et la vignette. Les motards n'ont jamais eu à payer la vignette qui fut quand même une longue escroquerie, parce qu'ils se sont unis. Quand on dit que c'est l'UNION qui Fait la FORCE, ce n'est pas une connerie. Chacun de nous le sait. Donc, n'attendons pas que le voisin fasse le premier pas. Serrons-nous les coudes, ne laissons pas les autres aller au casse-pipe juste par peur de perdre son petit confort. 


Publié dans POUVOIR

Commenter cet article

Jacques 01/02/2009 21:51

Cher Plum de cib,Nous ne nous contredisons point.Vous faites bien remarquer que Darcos "demande".Et qu'il "menace" d'une loi...Mais il n'ira pas jusque là. Et si d'aventure, il s'y risquait, le Conseil Constitutionnel ne se déjugera pas à quelques mois d'intervalle....Et je pense qu'au lieu d'inonder les Inspecteurs de "déclarations", les intéressés feraient mieux d'inonder les Tribunaux Administratifs, ce serait, à mon sens, beaucoup plus "productif".jf.

rachid 01/02/2009 16:10

Mon ami « Landolfi »
Ne comprend pas la grève quasi générale. Que politiques et syndicats de gauche s’amusent à revendiquer alors que la solidarité devrait jouer à plein régime, au vu des derniers évènements climatiques de Métropole. Bref, Landolfi se désole. Il a (presque) honte d’être Français ! Comment consoler Landolfi ? Je ne voudrais pas qu’il commette un geste irréparable. Par exemple qu’il vote à droite aux prochaines élections ! Je plaisante. Je connais mon Landolfi. Ce n’est pas la droite qu’il défend contre les « gauchistes irresponsables » (avez-vous remarqué que les gauchistes sont toujours « irresponsables », jamais les droitistes !), mais l’intérêt général. Il aime, j’en suis sûr, la fameuse phrase de John Fitzgerald Kennedy ? « Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour ton pays. » Ça tombe bien. Cette phrase, on nous la ressort ces temps-ci, version Fillon ou Sarkozy. Le problème, c’est qu’elle s’est quelque peu modifiée en traversant l’Atlantique. Je donne les différentes versions que Landolfi reconnaîtra j’en suis sûr et qui résument bien l’essence du sarkozysme (je parle d’essence comme on parle d’essence de lavande, donc de nec plus ultra !).
 Version bouclier fiscal : « Ne demande pas ce que les riches peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les riches. »
Version Clavier, Bouygues, Lagardère, etc. : « Ne demande pas ce que les amis de Sarkozy peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les amis de Sarkozy. ».
Version Medef : « Ne demande pas ce que les patrons peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les patrons. »
Version plan de relance : « Ne demande pas ce que les banques peuvent faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour les banques. »
Version pouvoir d’achat : « Ne demande pas ce que Sarkozy peut faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour Sarkozy. »
 

plumedecib 01/02/2009 16:14


Idéal Rachid !


arkane 01/02/2009 15:35

Je ne savais pas trop où le mettre::"Les gendarmes dans les écolesBonjour à tous,Gros choc cette semaine. *La gendarmerie nationale est venue dans plusieurs écoles primaires de l'Hérault (à la demande de la direction de l'Education nationale ?) pour vérifier si les enseignants de CM2 faisaient bien passer les évaluations du Ministère.* Les gendarmes voulaient savoir si des parents occupaient l'Ecole pour empêcher le déroulement de ces évaluations. Ils ont demandé aux directeurs des écoles de leur fournir le nom de parents, le cas échéant, ainsi que leur propre nom s'ils laissaient des parents occuper « leur » école.Les gendarmes cherchent également à connaître l'identité des enseignants qui n'ont pas fait passer ces évaluations.Comme vous le savez peut-être ces évaluations sont les ex-évaluations d'entrée en 6eme, que l'on fait passer au CM2 en janvier. Ces évaluations vont donc mesurer des compétences erronées puisque le programme de CM2 n'est pas terminé en janvier... Les résultats de ces évaluations seront forcément "mauvais", ce qui légitimera toutes les réformes en cours.Par ailleurs, ces mêmes gendarmes sont présents lors des réunions d'information et de concertation lors des assemblées générales et des réunions entre l'IEN et les enseignants. Lors d'une réunion entre une IEN et ses directeurs d'école, des parents souhaitant s'exprimer, les gendarmes ont fait évacuer dans un calme relatif l'assemblée.Les enseignants et les parents s'exposent à des sanctions administratives et/ou judiciaires.Ces actions sont-elles en accord avec l'idée que nous avons de l'école ?Sommes-nous fliqués au sens propre comme au figuré dans les écoles ?"http://www.cetace.org/forums/viewtopic.php?f=16&t=7814

Jacques 01/02/2009 15:00

Eh oui Plumdecib, l'obligation de se déclarer grèviste 48 heures à l'avance est inique pour les raisons que vous donnez.Jusqu'à présent, pour éviter les pressions, il était interdit aux employeurs de demander avant l'heure du déclenchement de la grève, aux personnels si ils étaient grèvistes ou non.Je n'ai donc pas compris et ai été atterré lorsque j'ai constaté que le Conseil Constitutionnel avait validé cette disposition au lieu de la censurer.Encore a-t-il précisé, piètre consolation, que cela ne pouvait pas être étendu à d'autres secteurs que les transports en commun...Ce qui est, par les temps qui courent, bon à savoir, non ?jf.

plumedecib 01/02/2009 16:11



J'ai l'impression qu'il n'y a pas que dans les transports en commun, Jacques...


Société - Darcos : les profs grévistes doivent se déclarer à l’avance(Reuters) le 20 mai 2008


A deux jours de la grève du 15 mai, le ministre de l’Education demandeaux enseignants de déclarer à l’avance s’ils font grève. Et n’exclut pas une loi pour les y contraindre.


Xavier Darcos a affirmé ce matin sur RMC qu’il souhaitait ne pas recourir à une loi pour obliger les enseignants à se déclarer grévistes 48 heures avant une grève, mais que s’il le fallait,
« il le ferait ». « Je demande aux enseignants de bien vouloir se déclarer 48 heures à l’avance pour que nous puissions nous organiser.




Primaire : modèle de déclaration de grève


lundi 6 octobre 2008




L’obligation de se déclarer gréviste 48h à l’avance ne concerne que le primaire. Voici un modèle de déclaration (à utiliser pour les prochaines fois). Jérôme


Grève du 7 octobre : déclaration individuelle d’intention de faire grève. (premier degré)

Pour répondre aux exigences de la Loi, arrosons les IEN de déclarations individuelles d’intentions de faire grève. Vous trouverez ci-joint un modèle de déclaration d’intention de faire grève
qui prend la forme d’une lettre revendicative à poster ou porter ou faxer à votre IEN pour le vendredi 3 octobre. suite 


sixtine 01/02/2009 10:45

Il ne reste plus qu'à convaincre, qu'à tous, on peut tout !

plumedecib 01/02/2009 10:47


C'est assez simple en fait !