Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Plume de cib'

Plume de cib'

libre et donc sceptique.


Laborde, la récompense !

Publié par plumedecib sur 24 Janvier 2009, 16:03pm

Catégories : #Médias



Son patient  travail de lèche paie enfin. Le Nain Jaune vient de la nommer au CSA. 
Oui, nous continuons notre voyage dans l'Histoire et posons notre train dans le Second Empire. Plus besoin de diplômes, de talent, de compétences. Il suffit de savoir piétiner sans regret sa dignité, et les yeux fermés, en position d'adoration,  lécher tendrement le bon endroit du Monarque. Lui, vêtu de sa cape en popeline version zibeline, il se marre, exploite la bêtise. Jonché sur ses échasses, il trace sur le front de l'élu le signe de son assentiment. Oui, ma belle, ta lèche me plaît. Chaude langue de bois placée au bon endroit, mais toujours acérée pour faire de mes ennemis du petit bois. 
Continue à me brosser l'échine, à me faire ta cuisine. Continue à me faire des compliments dégoulinants, remplie-m'en une bassine que je baigne mes extrémités par trop sollicitées par mes constants déplacements. C'est qu'il en faut du labeur pour obtenir les faveurs des crétins bienheureux qui, cherchant un père ont gagné un Zéro  ! Oh ! Je vois dans tes yeux remplis d'amour pour moi, une larme délicieuse. Tu en fais trop, mais ça me plaît. Charmante, tu connais mes faiblesses.
Si tu es sage, bientôt je te nommerai à la place de la Dati. Cette conne a enfanté un bâtard qui me contraint à l'éloigner de l'hémicycle. Plutôt que la condamner et ainsi risquer de me griller, je l'envoie au casse-pipes, tu sais, L'Union Européenne, le trou du cul du Monde, un bassin d'utopie dans lequel les imbéciles aiment à venir s'y plonger et sortir baignés d'humanisme. Merveilleux emplumés qui remplacent les curés allant même jusqu'à affirmer que l'Etre est plus profond que l'Avoir. Couvert d'or et de pouvoir je suis, et peux t'assurer de mon bonheur parfait, Carla à mes côtés, et mes souliers, mes costumes de couturier, mes montres et tous mes apparats, ma carte bleue illimitée, que j'ai pas dans la tête à compter pour arrondir mes fins de mois (attends-moi, je perds le fil) , je peux te dire que je suis bien plus heureux que les pauvres cons que je vois le nez dans le jaja à ruminer leur suicide quand bobonne est au turbin en train de se faire exploiter la pauvreté. Ils n'ont pas le moindre blé. Je n'ai donc pas besoin de ces tracas de l'esprit tant que ma bourse est pleine et mes pouvoirs infinis. Tiens, si je faisais plier ma cuillère en argent, rien que par le regard ? Je n'ai pas encore réussi, mais cela viendra. Pour l'instant, cela me fait péter. 
Je suis si drôle et tu ris avec tant d'honnêteté. Cela valait bien un petit poste frelaté. Gardons le contact ma mie et qui sait, peut être que... Première Dame de France, cela te dirait ? Ne pleure pas, tu me mets en émoi.. Tiens, dans ma grande bonté, je veux bien d'ici là te prendre à mon service privé. Duègne de Carla, ça te va ?

Commenter cet article

Charlotte 26/01/2009 12:06

Waouh, Excellent,BravoBisous

marie laure 24/01/2009 21:10

J'adore ce genre de billet dans lesquels tu lâches toute ta plume acide avec un beau talent de conteuse :-)

plumedecib 25/01/2009 00:52


C'est ce que j'appelle un moment de grâce. Ca s'écrit tout seul et d'un seul trait.... Bise Marie


Farid L 24/01/2009 18:45

Excellent billet !

plumedecib 24/01/2009 18:47


Merci Farid !
Bonne soirée ! 


fleche 24/01/2009 18:04

Elle l'a bien mérité ce poste en effet, je t'invite Cib si tu n'as pas encore lu la saillie de C Laborde, à aller faire un petit tour sur ce petit livre rose : http://lepetitlivrerose.free.fr/Ce que tu en penses, m'intéresse fortement.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents