Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Plume de cib'

Plume de cib'

libre et donc sceptique.


Suite au décès d'un nourrisson dans les Yvelines... témoignage

Publié par plumedecib sur 3 Janvier 2009, 19:34pm

Catégories : #Faits délicats



Je ne relate pas l'article, chacun peut en prendre connaissance sur les sites d'informations. Je relaie simplement un témoignage publié à la suite d'un article, celui d'un personnel hospitalier. Les médias ne relateront certainement pas la véritable raison qui fait qu'une infirmière fortement grippée soit obligée de venir travailler dans un établissement hospitalier où les patients fragiles sont de fait soumis à une nouvelle agression.

Voici ce témoignage : jm46

Le diable se cache dans les détails... l'infirmière était grippée : et pourtant, elle était à son poste, dans un service aussi "technique" et avec des patients aussi fragiles qu'un nourrisson en attente de transplantation... cherchez l'erreur... cela ne me surprend pas, en tant que praticien hospitalier (branleur de fonctionnaire, diront certains par réflexe conditionné, hormis le fait que j'étais de garde pour Noel et le premier janvier, et je peux vous assurer que je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer) il y a quelques jours, j'ai du INTERDIRE à une infirmière de mon service de venir travailler (elle avait 40 de fièvre, et tenait à peine debout) ce qui n'a pas manqué de causer quelques désagréments à l'administrateur de garde mais tant pis, et aujourd'hui une autre s'est retrouvée dans la même situation, il a fallu rappeler la surveillante (on dit maintenant le cadre infirmier...) qui a interrompu son week end pour venir la remplacer, alors qu'elle n'était même pas d'astreinte : scènes de la vie quotidienne des hôpitaux, de plus en plus de travail et de moins en moins de moyens humains, matériels et financiers ; et vous n'avez encore rien vu braves gens, quand on aura fermé la moitié des hôpitaux, au nom de la sacro sainte rentabilité, sans pour autant augmenter les moyens des hôpitaux "survivants", il y aura intérêt à être soit très riche, soit en excellente santé. Et qu'on n'aille pas me dire "y a plus d'sous", on vient d'aligner des centaines de milliards d'euros pour voler au secours des banquiers et des spéculateurs, et on ne trouverait pas des sommes dix à quinze fois moindres pour sauver le système de santé : en effet, ce sont des choix de société, mais attention à ne pas vous tromper, braves gens... 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sixtine 04/01/2009 14:04

Dommage surtout que les Français n'aient toujours pas vraiment compris les enjeux qui se tenaient concernant la Santé, en général, et leur santé, en particulier...Tout bien-portant d'un jour pouvant devenir le malade du lendemain !Et, par conséquent, susceptible de devenir usager de l'hôpital...Et là...

plumedecib 04/01/2009 14:33


ouic, ça ne fait pas plus réfléchir que ça... Un accident est si vite arrivé... et...


fleche 03/01/2009 20:23

Cherchez l'erreur !Ca devient insupportable cette débauche d'argent pour aider ceux qui n'en ont aucun besoin, qui sont incompétents et qui en plus ont joué avec le feu de la spéculation.Après, on supprime des postes dans la santé, l'éducation nationale, et ailleurs. On bidouille pour accueillir plus d'enfants chez les nounous.MAIS on ne touche surtout pas aux nantis !

plumedecib 04/01/2009 00:02


non, et je crois que cela va aller en empirant


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents