BASTIEN CAZALS, Le recteur rétablit les sanctions !

Publié le par plumedecib


CA S'EN VA ET CA REVIENT, C'EST FAIT DE TOUS PETITS RIENS......



C'est le grand feuilleton à rebondissements de cette fin d'année 2008. Hier, l'affaire Bastien Cazals a connu un nouveau coup de théâtre.

C'est, en effet, par voie de communiqué aux médias que Christian Nique, le recteur de l'académie de Montpellier, a annoncé qu'il rétablissait les sanctions contre l'enseignant de Saint-Jean-de-Védas. « Les retenues sur traitement qui résultent de l'absence de service, liées au refus de mettre en oeuvre l'aide personnalisée aux enfants en difficulté scolaire, seront effectuées. » 

Une décision totalement contraire à ce qui avait été annoncé la veille par l'inspecteur Paul-Jacques Guiot. Un pas en avant, un pas en arrière. Motif de ce revirement de situation ? « Bastien Cazals n'a pas tenu ses engagements, nous revenons donc sur la décision de passer l'éponge sur les sanctions. »Selon Paul-Jacques Guiot, l'instituteur « s'était engagé à reprendre la totalité de son service, mais dès qu'il a su que nous abandonnions les sanctions, il s'est mis à communiquer très fortement en disant qu'il ne ferait pas les deux heures d'aide personnalisée » prévues pour les enfants en difficulté..... (SUITE)



Une école pour Victor et Hugo

Publié dans Enseignement

Commenter cet article