A Marseille, on désobéit aussi !

Publié le par plumedecib

Merci naradamuni pour l'information. N'hésitez pas à vous rendre le le site

MILLE BABORDS.

Désobéissance : première sanctionnée du département

par Diane Combes, Professeur des écoles à Eguilles

Je fais partie des 124 désobéisseurs qui ont déposé leur lettre de désobéissance le vendredi 5 décembre à l’I.A. de Marseille ; enfin, j’aurais bien aimé en faire partie, mais il se trouve que ma lettre a été oubliée ! Il n’empêche que jeudi 11 décembre, je trouvai sur le bureau de ma classe une lettre de sanctions personnelles que m’adressait Gérard Trève notre Inspecteur d’Académie.

"Je vous informe que votre salaire sera amputé pour service non fait, depuis le 9 décembre et pour tous les jours au cours desquels ce même constat sera effectué. 
Je vous précise que de plus vous vous êtes ainsi exposée aux sanctions disciplinaires prévues par les textes et que je ne manquerai pas d’appliquer à votre encontre".

La brutalité de la sanction ouvrira sans doute les yeux à beaucoup sur la nature du gouvernement qui gère actuellement la société via les petits chefs hiérarchiques. 
Les parents sont scandalisés ! 
Bien que désagréables, ces nouvelles n’entament en rien ma détermination à poursuivre le mouvement en le médiatisant maintenant au maximum.

Je suis pour l’instant la première sanctionnée dans le département ! Grâce au zèle de ma directrice qui s’est empressée lundi 8 décembre de faxer le courrier que j’adressai à l’inspectrice pour lui annoncer ma participation au mouvement collectif de désobéissance.

J’ai été sanctionnée sur la base d’un fax de copie de lettre !!!

Ce n’est pas le moment de lâcher, si nous le faisions, il n’y aurait plus rien pour arrêter le rouleau compresseur qui accomplirait son oeuvre de destruction de l’école publique jusqu’au bout et plus largement des services publics et imposerait un nouveau type de société où l’individu robotisé ne serait plus là que pour permettre des profits maximum à l’élite financière. 
Si nous tenons bon, ce pourrait être le début d’une révolution pacifique qui prendrait petit à petit dans les autres corps de métier... Tout est possible !

Diane Combes 
Professeur des écoles, école mat. du Surville à Eguilles


Les  Soutenir


Mille Babords est une association à but non lucratif. 
Ce site ne propose volontairement aucune publicité et vit sur les adhésions et dons des visiteurs. 
Nous vous incitons donc à les soutenir en adhérant ou en les contactant 

Vous pouvez aussi les soutenir en effectuant vos recherches via le moteur Hooseek après les avoirajouté à vos soutiens..

 

Publié dans Enseignement

Commenter cet article

pena 19/12/2008 08:16

Bonjour, j'aimerais savoir la cause de cette sanction. Je suis professeure chez-moi, et ils veulent aussi changer notre triste mais publique système d'éducation. Salutations. Pilar

plumedecib 19/12/2008 08:47


ainsi donc, il n'y a pas qu'en France qu'on tente de casser le système éducatif. Les enseignants ont décidé de désobéir en n'appliquant pas certaines mesures gouvernementales. Je vous invite à lire
la lettre de Bastien CAZALS sur mon blog http://lemodemdefrancois.over-blog.com/article-25368923.html

Elle vous donne un aperçu du motif de désobéissance des enseignants. Et n'hésitez pas à vous rendre le le blog MILLE BABORDS qui recense les mouvements, manifestations et autres actes des
désobéiisance.... C'est peut être toute l'Europe qui est touchée.... Merci Pilar et  à bientôt, en espérant que les enseignants européens ne tarderont pas à se retrouver.... 


naradamuni 18/12/2008 14:40

Attention aux "excés de soummissions"! Quand le Référendum d'Initiative Citoyenne existera réellement non pas le "parlementaire" actuel ; Quand le bulletin blanc et l'absentionnisme sera comptabilisé (et pris en compte dans la "représentativité démocratique, on parleras alors sans "Excés" (ni abus) de Peuple Français, d'opinion publique, etc....

Mise En Garde
Si vous croyez au hasard, et êtes convaincus que l'histoire n'est qu'une suite d'évènements fortuits,que les hommes que vous avez élu vous mènent vers une vie meilleure, que les médias diffusent tout ce que vous avez à savoir, nous vous avertissons que le site des Insoumis pourrait heurter vos convictions les plus ancrées, et déstabiliser irrémédiablement la perception que vous aviez jusqu'alors de ce monde.

Le contenu de ce site n'est soumis à aucune doctrine religieuse, politique ou économique!

fleche 18/12/2008 12:07

Je crois que de cette forme d'opposition et de lutte contre les mesures prises sans concertation, peut naître un mouvement bien plus ample qui risque de déstabiliser pour longtemps le système politique français.Je l'espère tout en le craignant car la déstabilisation est dangereuse et ouvre la porte à tous les excès.

naradamuni 18/12/2008 11:47

Ceci ne nous faisant pas oublier :
Déclaration des directeurs et directrices résistant à Base élèves
 
Résistance citoyenne contre le fichage des enfants. Soutien à l’appel des directrices et directeurs d’école
Enseignants, parents d’élèves, élus, citoyens, syndicats et associations manifestent, depuis 4 ans, leur opposition au fichier « Base élèves 1er degré » : pétitions locales et nationales, courriers d’opposition des parents, motions de conseils d’école, manifestations, voeux d’opposition de nombreuses communes.
Refusant la mise en oeuvre de Base élèves 1er degré, de nombreux directeurs d’école ont décidé de résister ensemble, face aux menaces de leur hiérarchie, en lançantun >
Pétition(s) de soutien aux directrices et directeurs d’école

naradamuni 18/12/2008 11:27

« dans une société bien organisée, quoique personne ne puisse parvenir à tout savoir, il faut néanmoins qu'il soit possible de tout apprendre. » Talleyrand, Rapport sur l'instruction publique, septembre 1791. La résistance non-violente provoque chez l'adversaire, successivement : l'indifférence, la raillerie, les injures, la répression et l'estime. Tout mouvement qui survit à la répression, modérée ou cruelle, commande invariablement le respect, ce qui est synonyme de succès. Si nous sommes fidèles, cette répression peut être considérée comme le signe précurseur de la victoire. Gandhi
L'INSOUMIS (ENSEIGNANT) (D'après Le Déserteur de BORIS VIAN ,1954.)
Monsieur le présidentJe fais ce petit motQue vous lirez tantôtSi l'envie vous en prendJe viens de recevoirUne nouvelle circulaireDe Darkos-le-NoirC'est vraiment pas très clairMonsieur le présidentJe refuse d'obéirA tout votre délire Il faut faire autrementC'est pas pour vous tancerMais quand on s'moque du mondeOn n'peut pas s'étonnerQue la colère grondeDepuis cette rentrée l'école tourne à l'enversC'est devenu l'enferVous avez tout casséC'est pas pour vous fâcherMais pourquoi vous vengerAinsi sur l'écoleCe n'est pas votre rôleVous brisez nos grèvesEt brûlez tous nos rêvesVous faites peur aux élèvesEt faites monter la fièvreVous n'en avez que faireL'privé c'est votre affaireLa "droite décomplexée"Est L'amie des curésMonsieur le présidentD'agir il n'est que tempsVos idées arbitrairesN'ont rien d'humanitaire

Refusons d'nous soumettreFaisons résistanceComme nos ancêtres qui ont bâti la FranceVive la république !A bas tous les tyransLes petits comme les grandsContre l'école à coups de triqueA nous d'prendre des risquesPour le bien des enfantsRefusez d'obéirDéfendez vos valeursSoyez à la hauteurSi vous voulez servirL'école publiquependant qu'il en est temps Quel dommage vraimentMonsieur le Présidentque votre gouvernementmente énormémentEt si ouvertement Et même au Parlement !" Respect d'l'autorité"Pourra-t-on l'enseignerA nos pauvres enfants Monsieur le président ?Si vous n'respectez RIENN'attendez rien de bien ("Masse-toi, pauvre Thon !")On n'est pas des vauriensL'avenir nous appartientMonsieur le présidentQuel dommage vraimentDe détruire l'écoleDe nos pauvres enfantsAussi rapidement Tout en faisant croire Que tous ces déboiresEt toute cette souffranceC'EST POUR LE BIEN DE LA FRANCE !René Jansen

Texte au format word

"On peut tromper un certain nombre de gens un certain temps, mais on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps !" A. LINCOLN

JANSEN RENE - "L'INSOUMIS (ENSEIGNANT)  -      28/11/2008                        Rééducateur de l'Education Nationale-RASED CLAUDE TILLIER 58500 CLAMECY - – RESISTANCE PÉDAGOGIQUE POUR L'AVENIR DE L'ECOLE

plumedecib 18/12/2008 11:34


 merci et encore merci