Son ambition démesurée la métamorphose en furie

Publié le par plumedecib


Il est où le temps de la


FRA - TER - NI - TE ?


Le temps d'une représentation théâtrale, il a duré. Le temps de galvaniser des militants, de se les façonner pour qu'ils rentrent dans sa poche. Maintenant, c'est le couteau entre les dents, la bave aux lèvres, la vindicte comme autant de canons pointés sur ses frères !

Paraître est un exercice difficile qui peut tourner à la catastrophe quand on n'est pas capable de garder son sang froid. C'est ce qui arrive à Madame Royal qui lance maintenant un appel à manifester ! J'en suis coite ! D'autant que cela doit faire un bail que cette dame n'a pas demandé à manifester. Oui, mais là, le comble du culot, elle l'a atteint. Elle demande de manifester pour obtenir un poste qui lui permettra d'utiliser le PS pour sa future campagne présidentielle. Après ça, on dira que les hommes sont des requins.


En se donnant en spectacle sous un aspect aussi peu reluisant, elle remet en cause le travail de tant de femmes qui depuis des décennies essaient d'être reconnues dans un monde d'hommes. "La politique d'une femme devrait être une politique autrement." Les femmes qui en ont assez des hommes et de leur arrogance, de leur langue de bois, de leurs magouilles, coups bas etc, promettent d'être plus humanistes, plus sensibles, plus à l'écoute. Elles promettent de servir l'intérêt général plutôt que leur intérêt personnel.

Mais quand on voit ce spectacle proprement hallucinant, on ne peut que penser que, finalement les hommes ne sont pas si monstrueux que ça. Franchement, je ne sais pas s'ils auraient fait le dixième de ce que fait Madame Royal qui non seulement a perdu son sang froid, mais en plus s'expose comme un véritable prédateur redoutable et acharné, prêt à dégommer tout ce qui l'empêchera d'accéder à la candidature présidentielle de 2012. Et sa horde de pittbulls crache, mord, vocifère, possédé par la convoitise.


Ce n'est pas demain la veille que les femmes perdront leur réputation d'hystérique. Merci Madame. Vous êtes un fléau dans un paysage politique qui pourtant est déjà digne d'une pièce de Guignol.



Publié dans Ca tire à gogo

Commenter cet article

Jacques 26/11/2008 18:53

Entièrement d'accord avec Tendre Poison.
jf.

plumedecib 26/11/2008 19:17


comme je vous l'ai dit, mes convictions ne sont pas à confondre avec des certitudes.... La dame a compris que les gens ne pigent rien à la politique et ne se fient qu'à l'image... alors elle soigne
son image.... On verra ce que nous réserve l'avenir....


TendrePoison 25/11/2008 18:34

Wouah ! Elle n'est pas parfaite, mais là je ne peux m'empecher de prendre sa défense tellement tes mots me semblent excessifs et injustes ! En ce qui me concerne, sa réaction ne me choque pas du tout, je la trouve même saine au contraire. .. pour ce que j'en ai vu en tout cas... j'ai ptêtre raté des scènes d'anthologie, je ne sais pas, à te lire je me le demande ....
Avec des résultats de vote et des recomptages de voix aussi hallucinants et ridicules, il est totalement normal et même vivement recommander de contester, et s'énerver, et d'être en colère ! La fraternité n'a jamais signifié "se coucher". Et  la prétendue hystérie des femmes  utilisée de tous temps de manière machiste et perverse par les hommes, ne doit pas en plus devenir une armes des femmes contre les femmes!
Personnellement, je n'ai jamais trouvée qu'elle était dévorée par son ambition... je n'ai jamais senti ça... moi elle m'est plutôt sympathique... elle se bat comme elle peut dans un milieu avec des règles faite par et pour les hommes, et je trouve qu'elle s'en sort pas mal, ce qui énerve bien sûr les vieux croutons machos socialistes de service. Non, franchement, je ne comprends pas ce qu'elle a fait pour s'attirer tes foudres à ce point ! C'est plutôt la réact d'Aubry qui me file des boutons dans l'histoire... . Je pense de toute façon que la meilleure chose que Ségolène Royal a à faire, c'est de se tirer vite fait de ce parti sans avenir et pourri jusqu'à l'os !
 

plumedecib 25/11/2008 21:42



mouais... là, on est tellement opposée que je n'ai pas grand chose à dire si ce n'est que mon intime conviction est que cette dame n'est pas une femme politique, qu"elle est dévorée par son
ambition etc... Cela ne veut pas dire que les autres sont meilleurs, je ne suis pas la méthode sarko en ce domaine.


nous verrons bien tendre... je peux te dire que j'ai essayé de l'écouter et surtout de la suivre... cela m'est impossible. Il y a un truc qui cloche et pour moi c'est l'incohérence de ses propos
avec ses pensées profondes.... Bise