Gouvernement et médias, chacal et vautours

Publié le par plumedecib

Une ombre plane sur notre Pays, c'est le vol des vautours, des ailes en papier journal. Ils sont à l'affût des proies, aux ordres du chacal. Les proies, ce sont des gens comme vous et moi. Personne n'est à l'abri de leurs coups de griffes et de bec mortels. Ils cherchent le sang, ils traquent le fait divers. Les oisillons zélés se font d'abord les dents dans la rubrique des "chiens écrasés". Mais bien sûr, ils visent plus haut. Et lorsqu'ils débusquent une "affaire" qui pourrait les lancer, les mettre enfin à la Une, ne comptez pas sur eux pour s'apitoyer sur le sort de ceux qui malgré eux vont devenir sous leur plume acérée des morceaux de bidoche jetés en pâture à l'opinion publique. Ils ne sont pas là pour chercher la vérité. Ils sont là pour fabuler, pour construire de toutes pièces une "histoire extraordinaire" qui servira leurs intérêts. C'est donc ça, le métier de journaliste dans nos quotidiens régionaux et nationaux. Oh ! point de rêve grandiose, de goût du risque, de sensations fortes sur les terrains de guerre ou dans l'antichambre de politards véreux. Non, ils se font monter l'adrénaline en titillant du citoyen malheureux. Quand à celui qui a fait fortune avec ses fameuses "histoires extraordinaires" que tant de monde a bu avec délectation croyant  se plonger dans un Edgar Poe, il peut être fier de compter les victimes de ses mensonges étalés sans pudeur. Je ne le nomme pas, cela lui ferait encore de la pub. 


Le mariage annulé - une belle bassine d'emmerdes pour deux personnes qui n'ont rien demandé. Un exemple frappant, l'indécence, le paradoxe.
 
Souvenez-vous l'histoire du mariage annulé. Le fameux mariage annulé pour cause de non respect des qualités essentielles. Le sujet a été déplacé pour faire plus sensass.  Tous les jours, les tribunaux annulent des mariages pour non respect des qualités essentielles. Mais là, on tenait une affaire... scandaleuse, une histoire avec des musulmans ! Un cadeau pour notre gouvernement charognard. Deux personnes demandent de leur plein gré l'annulation de leur mariage pour non respect de ce qu'ils considèrent une qualité essentielle, la virginité et/ou la tromperie. On ne sait plus trop puisque tout a été transformé. Le jugement est rendu, les deux personnes sont satisfaites, chacune peut reprendre sa route. Mais voilà-t-y pas qu'un journaleux passe par là ou a vent de l'affaire ? Et voilà donc qu'il en fait des tonnes. Le gouvernement la-dessus rebondit. La ministre de la Justice, entre deux courses chez les Grands couturiers s'offusque. Elle n'a donc rien d'autres à foutre ? A force de ramdam, la justice jugée fautive par l'opinion publique doit faire machine arrière. Vous imaginez un peu la tronche de ces deux personnes qui se croyaient définitivement libres et qui plongent à nouveau dans une bassine de merde ? Certains disent que ça fait jurisprudence. Mais mon ami, dites-moi un peu combien de couples se sont défaits pour une cause pareille ces 20 dernières années ?
 
Voici donc un exemple qui illustre parfaitement mon point de vue. Ces deux personnes vont devoir maintenant tout reprendre à zéro, entamer une procédure de divorce qui même à l'amiable n'est pas un parcours jonché de pétales de roses. C'est totalement aberrant et de plus dangereux. 

Quand à l'histoire du jeune homme poignardé par un skyzophrène,  elle a pris des proportions telles qu'il est maintenant question de juger les skyzophrènes. Ils seront conduits chez un juge d'instruction et jugés, donc considérés comme responsables.
Nous verrons bientôt les fous  jugés, exorcisés par un prêtre fanatique, puis exécutés en place de grève en ayant la certitude d'être débarrassés du diable et conduits à la droite de Dieu.
 
Comme j'ai démonté la soi-disante affaire d'étudiants terroristes des pays de l'Est et faiseurs de bombes, je ne peux que vous conseiller de vous transformer en journaliste chaque fois qu'un faits divers fera la une des journaux et que vous vous trouverez à proximité. Sur place, le froissement d'ailes d'un papillon, à l'échelon national un tsunami. C'est un acte citoyen d'intérêt général que de démonter ces histoires brodées par des journalistes zélés qui creusent ainsi un sillon fertile pour le gouvernement qui peut ainsi manipuler les foules.

 

Publié dans PARTIS POLITIQUES

Commenter cet article

bbboum 01/12/2008 16:44

je constate à regret que vous avez bloqué tous les commentaires, sur le sujet de la prime de noël, c'est fort dommage, et ne comprends pas pourquoi vous vous êtes sentie insultée,
je vois que vous êtes capable d'écrire des choses censées et qui contrebalance cet article que vous avez fait,
en parlant d'anonyme, sachez que moi non plus je ne sais qui est plumedecib,
Si il s'agit simplement je pense d'un "quiproco" il vrai que votre phrase concernant les enfants de rmistes comme vous les nommez reste particulièrement choquante et méprisante à l'égard des enfants, et particulièrement infondée et injuste, vous savez pertinemment que beaucoup d'enfants y compris de rmiste comme vous dites n'aurant qu'une babiole et un repas plus que modeste pour noël pour les plus chanceux d'entre eux. Si en cela vous pouvez comprendre que beaucoup de personne n'ont pas compris votre article, et l'on perçu comme une véritable agression et injustice. Mon fils dansera devant le buffet comme beaucoup d'autre chère madame.
Je vous invite à venir découvrir et partager sur le forum actuchomage le quotidien de nos citoyens les plus touchés et ceux qui le sont moins, et nous partageons ensemble et dénonçons, et laissons un libre espace d'expression.
Peut être qu'un jour vous soutiendrez l'association apnnée, et même vous pourrez ainsi nous consacrer une page sur votre blog.
Ce serait une véritable victoire, et un dialogue enfin ouvert.
Salutations.

plumedecib 01/12/2008 17:10



En fermant mes commentaires, cela vous a donc permis d'ouvrir d'autres portes et connaître un peu mieux ma démarche.


Ce que vous estimez être censé ne l'est peut être pas pour moi mais ni l'un ni l'autre ne pouvons nous targuer de détenir la vérité. Ce qui me paraît par contre indispensable, au-delà de critères
établis, est d'être le plus possible  ne harmonie avec ses valeurs profondes.


Ceci étant dit, j'avais apprécie votre précédent commentaire qui à l'encontre d'autres, n'est ni stérile, ni insultant. J'ai toujours plaisir à poursuivre des échanges avec des gens qui me
respectent.





Vous ne savez pas qui est plumedecib mais vous venez sur son territoire et vous vous y exprimez. C'est une porte avec un nom dessus. Vous l'ouvrez sans frapper et vous parlez. Nous ne sommes plus
dans l'anonymat.





En passant, je verrais votre site et le lirai bien sûr bien que remuer les malheurs des autres ne me plait pas plus que remuer les miens. J'en ai toujours fait abstraction et ne les ai jamais
considérés comme une porte ouverte à la victimisation. Nous sommes maîtres de notre destin et aussi responsables de notre gouvernement. Lorsque les gens deviendront un peu plus conscients et
responsables, je pense qu'on pourra faire un pas;


 L'important est de prendre du recul, de ne pas se laisser emporter par l'affect. Elle est le repère de toutes les peurs, le point faible des peuples opprimés.





Je prends des gants vous savez pour vous parler. Le fond de ma pensée n'est pas à mettre entre toutes les oreilles....  



Maxbault 19/11/2008 20:55

Moi, ce qui m'inquiéte, c'est que 80% de l'info : c'est du fait divers !!! La crise finnanciére, la crise écologique passe à la trappe grâce à ce systéme. Le pire c'est que je suis pas persuadé que cela est fait pour masquer la réalité. Ce qui importe c'est l'audience pour la publicité. Et qui a envie (à part des militants comme nous, mais nous sommes des "masos") d'entendre que la terre meurt, que dans 10 ans on ne vivra plus mais on survivra ? Personne, donc vive le fait divers !!!Maxbault

plumedecib 19/11/2008 21:44


oui c'est exactement ça. Il n'y a que des faits divers que les journalistes traitent comme s'ils étaient exceptionnels. Cela permet également de maintenir les gens dans la peur et de leur promettre
une société idéale. Cette histoire de faits divers sert à cacher les vrais problèmes effectivement, elle mobilise l'opinion publique, joue sur l'affect des gens qui sont de plus en plus fragiles.
Ce n'est donc pas anodin loin de là, et c'est pourquoi je propose qu'on casse les faits divers.


aliciabx 19/11/2008 10:52

J'applaudis des 2 mains et de 4 si j'en avais. Franchement, c'est une bonne vision de ce merdier.C'est très dangereux. Avant, les groupes de personnes étéient ciblés, les fraudeurs, les chômeures etc... maintenant, c'est plus nominatif. Même si les noms des personnes ne sont pas connues sur le plan national, elles le sont localement et des vies vont être brisées.C'est très grave...

plumedecib 19/11/2008 11:02


oui c'est très grave. Nous devons être vigilants et ne pas hésiter à investiguer nous-mêmes pour essayer de redresser un peu la barre.