Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Plume de cib'

Plume de cib'

libre et donc sceptique.


Pour les assassins de Marc, que la sentence soit exemplaire

Publié par plumedecib sur 4 Novembre 2008, 16:18pm

Catégories : #ENFANCE



J'ai été jurée d'assises mais Dieu merci, je n'ai pas eu à juger une affaire d'une telle horreur.
D'ordinaire, je trouve que les avocats généraux sont dans leur réquisitoire à la limite de la mauvaise foi. Mais là,  je crois, du moins j'espère, que l'avocat général a parlé avec son coeur.

Il a été demandé perpétuité pour le concubin qui assénait les coups et la mère qui le regardait. mais aussi trois ans de prison avec sursis pour les deux médecins qui avaient vu l'enfant, l'un d'entre eux peut même avoir signé un certificat médical sans l'avoir vu. Et je trouve que ce n'est pas cher payé, j'espère que les jurés iront plus loin, leur interdiront  l'exercice de leur profession car ils n'ont pas respecté le serment qu'ils ont fait.
Il a été demandé trois ans avec sursis pour les grands-parents maternels et deux membres de la famille et un an pour l'assistante maternelle.

Je me permets de citer la phrase suivante de l'avocat général :


"Messieurs et Mesdames, écoutez le procès du silence où coexistent les aveugles les sourds et les muets, c'est la grande messe judiciaire d'un petit garçon mort d'avoir été oublié" !

Que cette phrase reste à jamais gravée dans nos mémoires et influe sur notre vie de chaque jour car la monstruosité est partout parfois même à peine cachée. Ne passons pas notre chemin en faisant semblant de ne rien voir. Ne laissons pas les enfants sans défense entre les mains de leurs bourreaux
 
Et dans cette histoire, ce n'est pas un mais deux petits garçons qui ont été sacrifiés car le petit Antoine, son frère aujourd'hui âgé de 10 ans part avec les stigmates de l'horreur à jamais imprimés en lui. C'est à lui que je pense aujourd'hui. Toutes les peines, toutes les sanctions ne pourront  lui rendre son enfance. Petit Gars, Ton coeur est gros, ta peine est infinie. Mais il y a un chemin pour toi, prend celui qui rendra ton petit frère heureux... 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents