SIXTINE VA BIEN !

Publié le par plumedecib



Depuis le mois d'Août nous n'avions pas de nouvelles. Nous allions frapper à la porte de son site mais la porte restait obstinément fermée ! Le temps passant, nous commencions à vraiment nous faire du souci. Car Sixtine ne fait pas partie de ces internautes qui créent des blogs à tout va, pose deux ou trois commentaires à l'arrache et se cassent sous une autre identité. C'est quelqu'un de vraiment engagé dans la vie comme sur le Net. Je ne la connais pas de visu mais comme avec d'autres, j'ai tissé avec elle des liens qu'on peut appeler virtuels et qui ne sont pas moins réels et amicaux.

La preuve en est, notre rencontre à Monastier ce printemps. Sixtine n'avait pu nous rejoindre. Il y avait MYCR, Béné, Houhou, Xavier et sa tendre. Lorsque nos regards se sont croisés, nous y avons lu un long message d'amitié. Ce qui est drôle c'est que nous nous sommes même reconnus physiquement. Je pense à MYCR  avec qui nous échangions depuis un an déjà. Nous étions déjà arrivés au gîte. Nous l'attendions, houhou était parti la chercher à la gare du Puy. Je piétinais comme une gamine devant la porte de la salle à manger le matin de Noël. Et la voiture de Houhou est arrivée. Et MYCR est descendue. Et c'est vrai que ce premier regard était incroyablement fort. Nous nous sommes "reconnues" certes, mais plus encore. C'est comme si nous étions amies de longues dates et que nous nous revoyions après une longue séparation.

Tout ça pour dire que les liens qu'on peut créer sur Internet peuvent être vraiment solides, durables et de qualité supérieure pourvu que nous ne naviguions pas aveugles. Ils sont  basés sur un immense respect de l'autre, sur une ouverture d'esprit, sur la patience à long terme, sur l'absence d'à priori.  Il ne s'agit pas de dire "je veux savoir qui tu es" et d'essayer de forcer des portes par curiosité ou pour satisfaire un égoïsme et si la porte vous résiste de vous en aller bouder dans votre coin. Il n'y a rien à prendre. Il ne s'agit pas de combler un manque par n'importe quel moyen et de façonner l'inconnu à l'image de nos désirs. C'est un peu un voyage initiatique qui vous apprend à tenir vos mains dans vos poches et votre coeur au balcon.


TOUT CA POUR VOUS DIRE QUE NOTRE SIXTINE VA BIEN ! ELLE N'A PLUS DE MACHINE QUI SERT A COMMUNIQUER SUR LE NET. MAIS ELLE NOUS ASSURE QUE CE MAL BENIN EST BIENTOT REPARE ET QU'ELLE SERA A NOUVEAU BIENTOT PARMI NOUS  !

A TRES VITE SIXTINE  ! 

 

Publié dans Hommage

Commenter cet article

houhou 04/11/2008 02:03

il y a aujourd'hui des petits partables sous linux pour 200 euros pour surfer sur le net avec webcam en prime. :)

plumedecib 04/11/2008 09:18


ah merci houhou. J'espère que Sixtine aura ton message. 


sixtine 03/11/2008 11:54

Cib, ma fille repart et je cherche tjrs mon PC...donc, pas de panique, je vais être encore un moment absente...Je pense à vous et j' espère être de nouveau très vite parmi vous !Bises à toutes. Sixtine

plumedecib 03/11/2008 12:28


argh, si on habitait plus près, mon gamin te confectionnerait un ordi pour 300 euros (neuf en plus ! ) Bise et reviens nous vite ma Sixtine.


houhou 03/11/2008 03:48

Tiens justement parlant du virtuel et du réel. cet été j'ai fait la connaissance d'une femme par hasard qui portait le même nom que moi uniquement sur le net. On a discuté de plein de choses, on  a ensuite parlé au téléphone. Puis on s'est rencontré du côté de Perpignan où je sui sdescendu pour l'aider à s'installer parce qu'elle avait obtenu 1 mois avant une bourse d'étude. Quand je l'ai accueilli à la gare, on s'est tout de suite reconnu et on a discuté comme si on se connaissait depuis 20 ans. C'était pourtant la première fois qu'on se voyait mais comme les échanges sur le net étaient dès le départ sincères, tout s'est passé le plus naturellement du monde.

plumedecib 03/11/2008 09:01


j'espère que ce type de rencontre se multipliera houhou...Le comble c'est qu'in ternet nous apprend à nous rencontrer puis à nous connaître... Mais comme tu dis , attention, cela ne peut se faire
que dans la sincérité...


sixtine 31/10/2008 17:38

Oh que oui, Cib, que je ne me suis pas doutée un seul instant du souci que mon silence a pu générer...J'en étais toute retournée, vraiment! Promis, je ferai plus jamais ça...si je dois m'absenter, je préviens...Merci à toutes, je me sens régénérée par votre soutien ! Bises. Sixtine

plumedecib 31/10/2008 17:56


Béh j'espère bien que tu ne nous referas plus jamais ça ! Ce que j'aime dans ces relations, c'est la discrétion, le respect. Ca ne fait pas de bruit, du badaboum, du je t'aime à deux sous, mais bon
sang, ça prend au coeur et je te jure qu'on était à se ronger les sangs chacune dans not' coin.... C'est quand même beau et ça fait plaisir, té !


TendrePoison 31/10/2008 14:49

AAAh ! Merci pour ces nouvelles. marrant, juste avant de venir sur ton site, suis allée faire un tour sur celui de Sixtine (j'y retournais de temps en temps mais ça faisait un bail) en me disant encore "ptain j'espère qu'elle va bien"... Je me disais qu'elle avait dû faire une overdose de net/actu et saturer grave, un peu comme Bénédicte.... Alors ravie d'apprendre que tout va bien pour elle !Le dernier paragraphe de ton article sur les relations "virtuelles" est très joli. et très juste. Le net reste encore un espace de liberté un peu à part, et comme dans tout espace de liberté on y trouve tout et son contraire !

plumedecib 31/10/2008 15:14


aaah merci Tendre... et c'est marrant parce que les relations créées sur le Net, les vraies je veux dire, sont fort.... inconscientes et c'est ça que je trouve bien... On ne se doit rien, on ne
fait pas de cinéma, on ne donne pas pour recevoir... on réinvente l'amitié quoi.... Et tout cela est fort pudique. Ainsi, je suis sure que Sixtine n'avait pas conscience qu'elle nous manquait et
que nous inquiétions pour elle.... Ce mot "communauté" trouve là tout son sens... Je suis très contente de découvrir tout ça....