Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Plume de cib'

Plume de cib'

libre et donc sceptique.


Il s'appelle Jean-Hugues BOURGEOIS

Publié par plumedecib sur 6 Octobre 2008, 14:16pm

Catégories : #Manifs - pétitions

 
Jean-Hugues Bourgeois, jeune agriculteur 
originaire des Hautes-Alpes, pose le 28 août 2008 
à Teilhet, dans le Puy-de-Dôme.

 

©AFP/Thierry Zoccolan
Et je me permets d'insister. Ce "fait divers" relégué en seconde zone peut par notre action remonter à la Une. Houhou propose qu'on lance une pétition. Que tous ceux qui peuvent lui rendre visite, acheter ses produits, le fassent. C'est un acte de solidarité, un acte citoyen !

Nous ne devons pas laisser faire ça, nous ne devons pas laisser ainsi démolir un jeune qui ne demande qu'à travailler et en plus dans le respect de l'environnement. Ce sont des jeunes comme lui qui suscitent des vocations chez les autres, c'est grâce à des jeunes engagés comme lui que nous aurons une société nouvelle vivable, viable et fiable.

J'expliquais dans mon précédent article ici les difficultés qu'on peut rencontrer quand on s'installe à la campagne ou tout simplement dans une autre région. Grâce à ce président et à son pote, le racisme est plus que jamais encouragé en France. Il l'est vis-à-vis de ceux qui ne  sont pas de la même couleur, religion, origine. Mais il sévit aussi entre gens bien de chez nous, je vous le confirme. Je l'ai vécu, mes enfants également. Nous vivons certainement encore à l'époque des gaulois. Tout ce qui n'est pas du village est un ennemi et il faut le tuer ? Allons, allons, nous avons déjà perdu notre sens ou notre goût de la famille, nous perdons celui de l'hospitalité et je vous rappelle qu'en 2015, le premier Pays producteur de vin ne sera plus la France mais l'ESPAGNE !!!!

Et ce n'est sûrement pas en luttant les uns contre les autres que nous parviendrons à garder notre patrimoine culturel, nos traditions mais en les transmettant. En transmettant le savoir et les connaissances de nos ancêtres à tous ceux qui ont la curiosité de s'y intéresser et non pas en pratiquant une politique de terre brûlée.


FRANCE INFO

Un incendie d’origine suspecte a entièrement détruit la grange d’un jeune éleveur biologique installé à Teilhet, dans le Puy-de-Dôme. Et ce n’est pas la première fois que Jean-Hugues Bourgeois est la cible de menaces et d’intimidations. Une information judiciaire est en cours.

 

Incendie criminel ou accidentel ? La question se pose lourdement à Teilhet, dans le Puy de Dôme. La ferme d’un jeune éleveur biologique qui s’est récemment installé dans la région, à de nouveau été endommagée. Cette fois, un incendie a ravagé sa grange dans la nuit de vendredi à samedi. "J’ai perdu tout ce que j’avais. Ma grange de 250 m2, 35 tonnes de foin, un tracteur, 10 tonnes de grain, c’est un préjudice phénoménal et un an de travail", a déclaré Jean-Hugues Bourgeois, 29 ans.

En mars dernier, il avait déjà retrouvé son cheptel de chèvre abattu, puis une partie de sonexploitation incendiée après que sa famille ait reçu des menaces de mort pour le pousser à quitter la région. Une région, les Combrailles, où cet éleveur originaire des Hautes-Alpes est venu s’installer en janvier 2007 pour y élever des chèvres et des moutons dans une exploitation biologique.

Un climat de suspicion gagne les Combrailles. Le reportage d’Alice Serrano.  (1'51")
 

"On ne sait pas pour l’instant si c’est accidentel ou criminel", a déclaré le maire du Teilhet, Bernard Duverger. " Si c’est accidentel, c’est une malencontreuse coïncidence et si c’est criminel, c’est un acharnement envers lui et sa famille ", a-t-il dit. Les conclusions de l’expert pour déterminer les causes de l’incendie devraient être rendues au procureur de la République de Riom dans la journée.

Cécile Mimaut, avec agences
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

idi 17/10/2008 12:25

SOLIDARITE AVEC JEAN HUGUES
 
Communiqué de la CNT FTTE (Fédération des Travailleurs de la Terre et de l’Environnement)
 
               La FTTE tient à dénoncer la situation intolérable qui est faite à notre camarade Jean Hugues Bourgeois installé dans les Combrailles (Puy-de-Dôme,Auvergne).
            Les agressions qu'il subit depuis presque un an (abattage de ses  bêtes, menaces sur lui et sa famille, dégradations diverses et aujourd'hui incendie de sa grange ...) de la part de personnes convoitant ses terres, sont inacceptables.
            La main mise sur le foncier par le lobbying agricole traditionnel fait partie des raisons essentielles qui freinent l'installation de nouveaux paysans, installations pourtant indispensables et qui doivent se faire en nombre pour assurer la production alimentaire des générations futures hors d'une industrialisation qui a maintenant prouvé sa nocivité écologique et sociale.
            Cette hostilité du milieu agricole qui atteint ici son paroxysme est malheureusement fréquente et fait partie des difficultés que rencontrent les candidats à l'installation agricole, non issus de ce milieu.
            Vue la gravité des faits, et la durée de cette affaire, nous nous étonnons que l'enquête ouverte par la gendarmerie obtienne aussi peu de résultats.
            La situation de Jean Hugues jusque là grave est aujourd'hui catastrophique, car l'incendie de sa grange a détruit ses réserves de foin. Nous appelons tous nos adhérents et sympathisants ainsi que toute personne éprise de justice à soutenir, de toutes les façons possibles morales, financières, physiques...) notre camarade.
            A cet effet, La Confédération paysanne organisent la solidarité avec Jean Hugues avec le soutien de camarades sympathisants de la CNT.
Vous pouvez prendre contact avec eux :
Maison des paysans (confédération paysanne)
Marmilhat
63370 Lempdes
Tel: 04 73 14 14 09
ou Sébastien (sympathisant CNT-ftte), seb-c.dufour@laposte.net
tel 06 82 31 31 14

Cricri 06/10/2008 18:52

Je suis très en colère car je viens de lire la dernière des horreurs que l'on vient de faire à ce jeune agriculteur originaire des hautes alpes, un département qui est très BIO lui.  Là c'est un peu comme si on nous faisait du mal à nous aussi. Je voudrais bien faire part de ma solidarité,en plus  d'un mail au Dauphiné Libéré. Avez-vous des pistes ? Merci

plumedecib 06/10/2008 18:57


Oui des pistes, on en a. Sur un de mes articles, il y a un lien que je vais chercher. Vous trouverez son numéro de téléphone, son adresse, et je crois la pétition etc... Je cours et je reviens

Me revoici . L'adresse est dans l'article Soutien à... et le lien pour aller ses coordonnées http://www.cnt-f.org/spip.php?article564 

Merci à vous et à tous ceux qui se mobiliseront pour ce jeune homme. Il en a besoin. Il a tout perdu, il est en pleine détresse avec sa famille. 


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents