LE PROBLEME AFGHAN..... LE COMMANDANT MASSOUD ETAIT UN MESSAGER

Publié le par plumedecib



Je me permets de relayer un article très complet trouvé sur le blog de Djerari Rachid,
Rachid a déposé un commentaire sur mon article précédent. Mais ne le trouvant pas assez complet, je suis allée lire l'intégralité de l'article sur son blog. Je vous en livre quelques phrases et vous invite à aller le lire jusqu'au bout, y compris la déclaration du Commandant MASSOUD, Le 8 Octobre 1998, Message au peuple des Etats-Unis d'Amérique.


La guerre


Les Afghans ont un sens aigu de la liberté. Jamais leur pays n'a été colonisé. Contre eux les Anglais ont, au XIXe siècle, engagé trois guerres en vain puisque l'Afghanistan n'a jamais fait partie de l'Empire des Indes. Seule la Ligne Durand, du nom du colonel anglais, témoigne encore, à la frontière sud, de l'influence de l'impérialisme britannique.



Le problème afghan a pour cause la guerre menée par l'URSS et les Etats-Unis contre ce pays du Sud économique. Le gouvernement US a notamment donné 43 millions de dollars aux taliban. La complicité de la communauté internationale laisse un gout amer en France et ailleurs.

Depuis plus de 20 ans, l'Afghanistan est sans cesse attaqué. Le peuple afghan a subit de multiples massacres (notamment 6000 Hazaras à Mazar-i-Sharif, l'été 1998). Les puissances économiques ont bombardé avec acharnement ce pays maintenant en ruine. Massoud et les siens furent les seuls résistants valables face à cette terreur.

Aujourd'hui, l'Afghanistan est aux mains des puissances étrangères, avec à sa tête les Etats-Unis. Le combat pour l'indépendance semble donc perdu. Déjà les richesses humaines et naturelles de ce pays sont bradées aux milliardaires de la finance. L'Amérique et l'Europe prospèrent en ventes d'armes, pétrole, drogues... Un projet d'oléoduc passant par l'Afghanistan détermine en majorité cette politique de terreur des occidentaux envers les populations locales.



Rappelons nous: 

L'Union Soviétique, dès 1978 a massacré l'élite afghane. L'armée la plus puissante du monde bombardait un peuple à terre. Après des années de lutte, Massoud l'emporta. Contre tous les sondages, le valeureux peuple afghan venait de gagner sa liberté. 
(SUITE)

 
Apprendre, s'informer, chercher à savoir et croire enfin trouver même une infime partie de la vérité..... 

 

Commenter cet article

djerari rachid 24/08/2008 22:23

Bonsoir à vous,Merci d'avoir fait une place à nos travaux. En cliquant sur ce lien, tu trouveras un interview édifiant :http://ahmadshahmassoud.free.fr/massoud/temoignages_fichiers/deponfillytemoignage.htmBonne lecture et au plaisir de vous lire .

plumedecib 24/08/2008 23:43


Merci à toi et à bientôt... Je clique sur le lien...


aliciabx 23/08/2008 22:44

Est-ce une des raisons pour lesquelles il voulait que sa nouvelle constitution soit votér.Les députés devront trancher sur les conflits où la France est engagée ou sera engagée plus de 4 mois ?Je m'interroge sur ce vote. Pinocchio s'en sortirait bien au point de vue international si les députés votaient pour le retrait des troupes en Afg...Qu'en pensez-vous ? Je pense qu'il est assez rusé pour rouler tout le monde dans la farine.Et cette assurance, cette résilience... Trop simple. Y a une "nouille"  dans le potage...

mycr 23/08/2008 16:55

Je mets à nouveau le commentaire que j'avais fait à ton premier article."Ahmad Massoud était architecte de formation.  C'était un homme pour qui
la guerre n'était pas le but mais la dernière ressource pour lutter
contre les nombreux ennemis - russes, taliban, arabes autour de Ben
Laden, taliban pakistanais.  Il avait parfaitement conscience de
l'enjeu stratégique et économique qu'était et est l'Afghanistan.   Il
voulait instaurer une sorte de confédération à la Suisse où les divers
courants seraient entendus et où les femmes auraient un vrai rôle à
jouer.  Il avait de nombreux ouvrages en français dans sa bibliothèque.
Les intérêts économiques et stratégiques des puissances
extérieures les ont empêché d'aider la bonne personne au bon moment. 
Quelle erreur!  Mais leur aveuglement n'en a pas disparu pour autant.  Dix jeunes morts qui s'ajoutent aux autres."enesse pendant la campagne électorale avait bien insisté que les puissances qui entrent dans un conflit dans un pays étranger, en rappel des US et de l'Afghanistan, ne gagnent jamais. 

plumedecib 23/08/2008 18:42


toujours justement éclairée, MYCR.... C'est vrai qu'on parle peu du commandant Massoud.....