L'homme, cet être anti-social

Publié le par plumedecib



UNE NOUVELLE VIE POUR LYDIA

J'allumai la télé tard hier soir et je tombai sur la fin du reportage consacré à LYDIA, cette femme abîmée par son monstre de père pendant 37 ans dans l'indifférence générale. C'était dans l'émission complément d'enquêtes. J'avais entendu parler de cette affaire qui fut dévoilée juste après celle découverte en Autriche, le père qui fit un certain nombre de gosses à sa fille enfermée dans un bunker construit à cet effet. Entre parenthèses, je me souviens que les médias, tous aussi neuneux décidément, avaient fait une véritable tollé contre l'Autriche qui avait osé laissé faire "ça" pendant tant d'années !
Le supplice subi par Lydia pendant 37 ans est (mais peut-on classe l'horreur par degrés ?) encore pire. Lydia a eu six enfants du "vieux" comme elle l'appelle. Il la brûlait avec de l'acide chlorhydrique, l'enfermait dans un grenier, attachée les bras en croix, lui cousait le sexe, enfin j'en passe, c'est l'horreur absolue, inimaginable.... Il faut savoir que les services sociaux auraient pu sauver Lydia quand elle avait 16 ans, mais après trois mois de séjour dans un foyer, ils l'ont rendue au père... Quand aux gendarmes, ils ont reçu de nombreuses plaintes émanant en particulier de la mairie de Colonne, le village où ils habitaient et n'ont jamais, jamais, jamais tenté un soupçon d'investigation. Les voisins avaient peur du monstre. Cette femme a subi l'horreur absolue dans l'indifférence générale. Le bourreau n'est pas seulement le père mais la société et ses institutions. BRAVO LA FRANCE !

A la fin du reportage, l'avocat de Dutrou dont je n'ai pas retenu le nom, et je lui présente mes excuses, a fait un rapide laïus que j'ai trouvé plein d'enseignements. Il a bien sûr parlé des psychopates et des pervers, les premiers n'étant pas toujours pervers et c'est l'association des deux qui génèrent sans doute les grands criminels. Il a surtout conclu par une phrase terrible : "l'homme est un être totalement anti-social et ne pourrait vivre en société s'il n'existait pas des lois et des sanctions. Et c'est le seul être vivant à ne pas avoir la fibre sociale. " et il a ajouté :"vous donnez un coup de pied dans une fourmilière, deux après, elle est reconstruite, vous détruisez une ruche, deux jours après, elle est reconstruire. "
Vous n'a pas la capacité à gérer ses pulsions s'il n'est pas strictement encadré. Toute forme de société n'a pu naître qu'avec des règles, des lois, des sanctions. Et c'est valable même pour le peuple le plus retiré de la planète. Ça fout les jetons quand même !


SITE DE SOUTIEN LYDIA.... Sans un rond, broyée, mutilée, Lydia est aujourd'hui contrainte de vivre dans la maison où elle fut martyre. Difficile de tenter une reconstruction dans ces conditions.


SON LIVRE " Le silence des autres"
Dans ce témoignage exceptionnel et bouleversant, Lydia décrit ses années de souffrance, d'humiliation, de privation et de violences auprès d'un couple parental pervers et diabolique.
Ce récit illustre la cruauté d'un homme et d'une femme qui ont utilisé Lydia, enfant puis adolescente puis jeune femme comme un objet sexuel et une mère porteuse afin de satisfaire leurs désirs et leur perversion.
Cette lecture frôle l'insupportable mais reste nécessaire pour que chacun se rende compte du calvaire enduré par Lydia et ses enfants durant toutes ces années. Faire comprendre que de tels actes existent dans notre pays, dans nos villages est un des combats de Lydia aujourd'hui.



et je rappelle le très intéressant article de Miss Béné sur les pervers narcissiques.

Manipulateurs et pervers narcissiques : mode d'emploi

Publié dans Reflexions

Commenter cet article

mycr 11/06/2008 00:58

Tu as raison de remarquer que ce n'est pas toujours chez les autres, il faut aussi regarder devant chez soi.

sixtine 10/06/2008 20:46

Voilà qui fait froid dans le dos...en plus de tout ce que l'on sait déjà, sans compter ce que l'on ne sait pas !Tout commence par l'enfance martyrisée, j'en suis convaincue. Et si l'on protégeait mieux les enfants, de telles horreurs deviendraient presque impossibles...Car il y a toujours un moment où le voisinage peut et DOIT intervenir...je l'ai fait à deux reprises et je le referai s'il le faut ! Un signalement pour qu'une enquête aboutisse et des témoignages pour que le ou les bourreaux n'échappent pas à la justice...

plumedecib 10/06/2008 21:40


oui, cette histoire m'a effarée... Tout ce monde et ces institutions qui ne font  rien, rien, rien....

Et dire que ce monstre est en fait un homme dénué de cette conscience qui n'est donc pas naturelle mais dictée par les contraintes. L'homme n'est civilisé que parce qu'il a peur de sanctions.
Sinon, il se comporterait un peu comme ça, sans limites, sans notion de bien et de mal. Je suis scotchée de savoir de que je fais partie de cette race, que tout ça est en nous et que finalement
nous sommes une erreur dans le grand Univers. C'est pourquoi nous détruisons la Terre d'ailleurs. Car détruire est finalement le propre de l'homme....