La France du Sentier, c'est dans la poche !

Publié le par plumedecib


OUI, le quartier du Sentier s'est agrandi... Ses nouveaux contours, après avoir pris l'emplacement des Ministères et de l'Elysée, s'étirent, s'étirent.... Et bientôt se confondront avec ceux de la France !

OUI ! Tout le Monde est notre ami pourvu qu'il ait de l'oseille et qu'il achète nos produits. Comme on a déjà vendu jusqu'à notre dignité, reste plus que les armes et autres matériels de guerre. L'argent n'a plus d'odeur, l'honneur est largement dépassé par la convoitise. Le Gain est l'objectif numéro un. Faire grimper les compteurs, renverser la balance commerciale, devenir une pièce incontournable de tous les trafics de guerre. Faire son blé en semant la mort, c'est aujourd'hui la nouvelle maxime à la mode.
Après avoir acheté les français avec trois promesses de pacotille dont la karchérisation des quartiers pour permettre aux blaireaux de la France profonde de dormir tranquille, après s'être acheté une pouf pour compléter sa tenue de mafieux, il parcourt le Monde,  foule les sols couverts de cadavres, serrent les mains couvertes de sang pour trouver de nouveaux marchés. L'argent n'a pas plus d'odeur que le sang pour celui qui n'a pas d'odorat. Un problème de cortex certainement. L'ablation des émotions peut être....

Enfin, nous voilà beaux ! Payons donc nos impôts toujours plus nombreux, continuons à engraisser la MERE PATRIE pour qu'elle soit bien parée et qu'elle écarte les jambes élégamment vêtue de bas de soie.

OUI La vie est un long fleuve tranquille. En France, nous sommes des pécheurs paisibles, assez peu touchés finalement par le sort du Monde, pas plus que celui de nos concitoyens, vaste peuple de cons, il faut bien le dire. Con heureux, con gentil, con fataliste, con prêt à gober n'importe quelle connerie pour se donner bonne conscience.

OUI la poupée qui fait non a bien été éradiquée !

OUi quand il nous prend dans ses bras, on voit la vie en con, et ça nous fait quelque chose..

Quand il me prend dans ses bras,
                    
 Qu'il me parle tout bas,
                  
 Je vois la vie en CON.

 Il me dit des mots d'amour,
   
 Il me ment  tous les jours,
 
 ça me fait quelque chose.
 
 Il est entré dans mon coeur
            
 Une part de bonheur
                   
 Dont je connais la cause.
 
 C'est lui pour moi, moi pour lui dans la vie.
 
 Il me l'a dit, l'a juré pour la vie.
 
 Et, dès que je l'aperçois,
               
 Alors je sens en moi
   
 Mon coeur qui bat.


VIVE NENESSE !

OUI
à tout mon amour,
Le passé, le présent, le futur,
Je signe les yeux fermés
l'abolition
des droits de l'homme du citoyen
et décrète avec toi
la naissance, la suprématie
de l'ère du con ! Merci !

Publié dans Ca tire à gogo

Commenter cet article

charlotte357 10/06/2008 12:24

Belle gueulante Cib, mais je crois qu'on finit par gueuler dans le désert (des carpettes). Les gens n'aiment pas qu'on les perturbe on me qualifie bien d'"extrémiste" parce que je hurle comme toi ! Ya des moments on se demande si ce n'est pas la "majorité" qui a raison, si on ne devient pas parano ! Si on f'rait pas mieux de suivre le troupeau c'est tellement plus confortable !Bises déprimées 

plumedecib 10/06/2008 13:47


Oui moi aussi déprimée... Mais jamais on me fera rentrer dans le troupeau. Plutôt aller finir avec les troupeaux de chèvres du Larzac.... Bise dynamitées


naradamuni 09/06/2008 12:03

Croix d'honneur...
Champs d'horreur...
Et puis la gloire...
Comme victoire...

Laissez vivre les enfants,
S'ils sont pareil au vent,
Qui es-tu toi qui entends?

Toi le soldat, est-ce l'amour qui guide tes pas...
Est-ce l'amour qui te donne droit
De tuer, de mutiler, tout autre que toi?

Hommes politiques
pourquoi çà ?
Pour le droit inique
D'être plus haut que quoi?

Laissez vivre les enfants...
Ils sont pareil au vent.

houhou 09/06/2008 11:53

Hé ben dis donc, tu ne vas pas avec le dos de la petite cuillère. tu me diras je ne suis pas loin de penser la même chose. Quand un sondage dit qu'une majorité de Français sont satisfaits de la première dame de France que veux tu que les étrangers pensent des petites françaises. La France se taille une belle réputation avec Sarko , maintenant elle se la taille en duo. Même Berlusconi et sa meufe auront du mal à lui arriver à la cheville. Merckel a essayé mais je pense que ça a du lui passé l'envie . La vue plongeante ne devait pas être au goût des allemands.