Ils vont mettre des siècles à prendre le tournant !

Publié le par plumedecib


Quelle misère !

Quelle honte !

mais surtout   Quelle bêtise !


En élisant un président plus jeune, les français (ceux qui l'ont élu) se sont sûrement dit :"Avec lui, on va enfin entrer dans le XXIe siècle !." Oui, enfin, ce n'est pas l'âge qui détermine le niveau de "Jeune" non plus. Et en plus, je crois qu'ils ont confondu modernité et beauferie ! Car le président est un beauf, cela n'avait échappé à personne, je pense. Le beauf, le Marcel, le vrai de vrai qui roule les mécaniques en amenant sa poule dans les rencontres, les rendez-vous, méthode bien connue de ceux qui veulent que l'intérêt de l'interlocuteur se porte sur les nibards et le cul de la poule pendant que le beauf lui fait signer des conneries.
Il a ainsi édité son premier principe : Comme tout se passe au-dessous de la ceinture, c'est là qu'on va d'adresser !

Pourquoi encore un pamphlet sur sa fastuosité ? Parce qu'il me gave au point d'en avoir envie de gerber. Alors voilà, je gerbe !


PRESSE ECRITE - DEFORESTATION

Zébulon nous fait tsoin tsoin avec la presse écrite, dit qu'il va réunir des états généraux alors que ce n'est pas son rôle. Il associe le fait que la presse écrite se meurt avec celui de la prolifération des infos gratuites sur le Net (encore qu'elles ne sont pas gratuites je lui signale au passage que nous payons un abonnement mensuel !). Quelle belle idée de beauf rétrograde, poussiéreux, obsolète !

- Le mal être de la presse écrite ne date pas d'hier ! Les journaux sont depuis longtemps trop chers pour nos bourses plates. La qualité de l'information est égale à zéro, les journalistes d'investigation n'existent plus, la presse n'a plus d'opposition à part dans le marchandage des photos et ragots concernant les people vendus par les paparazzi. Elle se contente autrement de remâcher les dépêches de l'AFP, de faire la promo de Zébulon et de sa clique. Elle est partiale, cupide, lâche et sans intérêt.

Pourquoi donc irions-nous filer 1,50 euros par jour à du papier chiffon. C'est vrai qu'avant on s'en servait pour emballer le poisson ou comme papier WC. Mais on s'est aperçu qu'il est bien trop crade. Alors reste les vitres ? Ça marche, mais bon on ne les fait pas tous le jours non plus. Sécher les chaussures quand on a pris la pluie ? Ça marche aussi, mais idem, il ne pleut pas tous les jours non plus. On peut en garder un peu pour allumer le feu dans la cheminée ou celui du barbecue.

Pour ne pas nous laisser berner par ces torchons d'informations tronquées, la désinformation et refuser de nous laisser manipuler, voilà que nous nous servons de l'outil Internet comme outil d'investigation, de comparaison et nous tirons nous-mêmes nos conclusions. Comme quoi nous ne sommes pas encore complêtement endormis !

Par ailleurs, nous ne pouvons ignorer que nous sommes mis en demeure de consommer autrement si nous ne voulons pas que le ciel nous tombe sur la tête. En conséquence, plutôt que ce crétin nous fasse des états généraux pour occuper ses sbires, il ferait mieux de se réjouir et d'engager la presse écrite à se reconvertir.

Ce qui ne m'empèche pas d'aimer lire des bouquins, ma bibliothèque est bien fournie. Des auteurs libres, engagés, romantiques, des auteurs dignes.

PECHEURS CON-SACRES

Idem pour les pécheurs qui décidément n'ont pas fini de me taper sur le ciboulot. Tout pour leur cul, ceux-là ! Bien sûr, ils continuent de flamber des pneus, d'allumer des feux à côté des raffineries et de sortir les Marcel pour aller à la castagne ! Ils ignorent sûrement que l'énergie fossile est en passe d'être périmée même si nous avons encore de beaux gisements devant nous. Cela fait un moment qu'on les subventionne pour trouver d'autres méthodes de pèche. Mais non ! Ils faut qu'ils tirent sur la corde jusqu'à ce qu'elle casse ! Et ils sont en train de condamner les petits mareyeurs qui n'ont plus rien à vendre, qui ont mis leurs employés au chômage. Les petits vont se faire bouffer par les gros qui vont ensuite dicter leur loi. Ce sera comme pour les hypermarchés ! Mais on ne peut rien dire sur les pécheurs car ils sont con-sacrés ! 

Bête et méchant, c'est comme ça qu'il faut être pour intéresser le gouvernement. Les enseignants, lycéens et parents d'élèves ont pu le vérifier.


VITICULTEURS et Cie

Et maintenant les viticulteurs, les agriculteurs s'y mettent aussi. Il paraît que cela leur coûte 50 euros de plus par jour le fuel dans les tracteurs. Je signale quand même que beaucoup roulent au colza, ils se gardent bien de le dire.

INNOVATION. Des paysans intelligents ont déjà changé leurs méthodes de travail et prouvent qu'ils ne sont pas perdants bien au contraire. Moins de pesticides, garder les bonnes mauvaises herbes dans les vignobles les remplacent avantageusement. Et le cheval est de retour, et ça marche ! Coûts d'exploitation moins élevés entraînent un bénéfice toujours intéressant, beaucoup plus que la course à la production, à l'équipement faramineux, et pour avoir au final un prix de vente dérisoire.

 L'agriculture bio est la solution idéale. Il est temps de tourner la page, mais les gros bras vont sans doute éclater la cervelle à deux ou trois CRS et continuer à faire du chantage pour qu'on les encourage à continuer comme avant. 

Et puis les routiers, bien sûr, ne vont pas se faire oublier. Il y a quarante ans, on imposait le TGV, on détruisait les lignes de fret, on mettait les camions sur les routes. Oui, les routiers sont sympas ! Et c'est un transport obsolète en l'état !

Plutôt que de filer des subventions pour payer un carburant fossile qui sera de plus en plus cher, il me semble qu'il est plus que temps de sensibiliser, éduquer, chercher, innover !

TOURNONS ENFIN LA PAGE  !
CESSONS DE VIVRE SUR NOS ACQUIS ET NOS HABITUDES. ANTICIPER PLUTÖT QUE SUBIR SANS CESSE !

Et se prendre un peu par le col, se faire violence, sortir du moule, se montrer audacieux, inventif !

La France n'a pas que des Marcel, elle a aussi de cerveaux. Le moteur à air comprimé existe depuis dix ans. Mais il a fallu que son inventeur aille le vendre en Inde pour que la France daigne s'apercevoir que le bonhomme et son invention ne sont pas cons du tout !  Il y a beaucoup d'inventeurs géniaux qui méritent un peu plus qu'un concours Lepine. Subventionnons la recherche, favorisons l'innovation, aidons les entreprises novatrices. Il y a un marché énorme à exploiter. Au diable le lobby des majors, la connerie des politiques qui font dans leur froc et n'osent pas lancer le vaste chantier de la MODERNISATION DE LA FRANCE.

Continuons sans faillir le travail de fourmi que nous avons commencé. Changeons nos habitudes, nos objectifs, nos priorités, revenons à des valeurs simples.

Rien n'est écrit, rien n'est inéluctable.
Nous sommes les artisans de notre devenir.
La solution vient de nous et de nous seuls !



Publié dans Ca tire à gogo

Commenter cet article

charlotte357 29/05/2008 20:06

Je crois que de tout ça nos politiques s'en foutent, ils veulent nous faire arriver au clash, et faut dire qu'ils se démerdent pas trop mal : c'est la "sélection" par le fric, les petits et les moyens vont crever pour que les gros continuent à s'engraisser et à faire de nous des escaves, retour vers le moyen-age. Bisou et courage...fuyons ! lol

Jonathan Balsamo 29/05/2008 16:08

Dévellopons le Transports par les canaux et les fleuves , et les lignes férroviaires de Fret .Voilà comment la France pourrait tenir le coup en 2100

plumedecib 29/05/2008 16:19


2100 ou mais avant quand même aussi, Jonathan lol!
Depuis le temps que le slogan On n'a pas de pétrole, mais on a des idées !" existe, les idées, on les a laissées sous les piles de draps, je suppose !!

On regarde, on attend, on laisse le temps filer, on ne fait rien. On attend jusqu'à quand ? Jusqu'au dernier moment, je pense. La dernière minute comme pour se lever le matin....

Et depuis le temps qu'on aurai dû développelr le transport par canaux et aussi éviter de supprimer les lignes de fret !!!



benedicte 29/05/2008 15:25

C'est vraiment un travail de fourmi, parce que là ça explose tout azimuth en dépit du bon sens ! J'écris régulièrement également qu'il n'y a pas de fatalité, que ça dépend de nous ... mais je déprime en voyant les événements se dérouler !Cette société c'est le néant à tout point de vue et dans tous les domaines, plus nain tu meurs ... je vais tâcher de me reprendre !En attendant grosse bises

plumedecib 29/05/2008 15:32


On a trop dans la tête que tout doit être facile et qu'on peut avoir tout tout de suite, des résultats en un rien de temps etc.. béné...
Or, on n'a jamais rien sans rien, sans persévérance ! Chaque jour se remettre à l'ouvrage sans se poser de questions. On peut être un moment destabilisés, c'est normal, on est humains, mais ensuite
on doitt continuer à se battre. La société est ce qu'elle est. Nous savons que nous n'avons pas grand chose à attendre de la masse pour le moment, la masse a l'habitude de suivre. par contre, le
courage, les convictions, la hargne est là chez de très nombreux citoyens.  Ceux-là sont en tête, doivent ouvrir la voie, motiver les troupes, regimber, chercher, trouver. BENE, c'est la
guerre larvée. Nous sommes des résistantes  !  BISES MA BELLE ! Souviens toi MONASTIER !