Nouvelle mesure en vue pour flinguer les travailleurs pauvres

Publié le par plumedecib





Cela agace le gouvernement que le SMIC doive augmenter en même temps que les prix. Et il va devoir être augmenté de 2% en mai, conséquence de la hausse des prix .

Soutenu par des économistes qui, le nez dans leur chiffres, ne font qu'énoncer des théories, le gouvernement envisage donc de supprimer l'indexation du SMIC sur les prix. Ainsi donc, le SMIC qui a augmenté de 2 % depuis Mai 2007, n'aurait augmenté que de 1,2 % avec leur nouvelle lubie.

Les économistes, et je me souviens que Bayrou était d'accord sur ce point, expliquent qu'en augmentant le SMIC, on arrive à un tassement des salaires. Effectivement, de nos jours, le travail n'a plus de valeur, les compétences et les expériences sont payées au lance-pierre, les jeunes non productifs et les vieux trop chers sont écartés du marché.
Le gouvernement et ses économistes n'ont toujours pas compris que la France ne peut être compétitive face aux Pays asiatiques. Il ne peut mettre la France en esclavage. Les patrons délocalisent, embarquent leurs cadres à l'étranger, se servent de main-d'oeuvre bon marché pour tenter de garder la tête hors de l'eau. La France assiste, muette de stupeur et d'incompétence, à la fermeture de ses usines qui n'ont pas su ou pu innover.

Ce n'est certainement pas en mettant des rustines ça et là qu'on deviendra compétitifs. Ce n'est pas non plus en appauvrissant les français. Car là, on perd le marché français, tout simplement. La réforme structurelle est indispensable. Mais on fait croire aux français devenus de paresseux gobeurs de mouches, qu'elle ne pourra se faire comme ça. Le grossissement des difficultés est un va-tout pour le gouvernement en place et tous les élus à la tête de ce Pays. Ils savent qu'ils seront les premiers touchés par la réforme et se gardent donc bien de remuer la merde. Ils tiennent à leurs sièges, privilèges, et autres petits secrets soigneusement rangés au rayon des casseroles dans leur cuisine politicarde. Nous n'avons aujourd'hui personne sur qui compter qui pourrait amorcer ce grand changement. Je dis bien Personne !

A part ça, tout va bien. Les élus continuent à se chicorer, nous jouant la comédie de l'offusqué, de l'attaqué, de la victime du complot de la droite. On croit rêver. C'est vrai que nos rêves sont devenus des cauchemars.

Signalée, par
Charlotte, Analyse intéressante chez Zefengeur qui explique pourquoi le chômage ne peut pas baisser. C'est la faute au NAIRU !

Maillons le NET et relions-nous les uns, les autres, nous serons plus forts.


Commenter cet article

benedicte 15/04/2008 13:31

Il peuvent mais le gouvernement travaille à engraisser un peu plus des obéses boulimiques adipeux pendant qu'une partie de la population se serre la ceinture.Les conditions de travail sont exécrables dans de nombreux endroits, les directions méprisantes, et les gens n'arrivent pas à joindre les deux bouts ... mais va voir où habite et dans quoi roule la direction.Une entreprise n'est pas un être vivant, ni une divinité, si elle n'est censé être qu'un outil permettant de produire des choses nécessaires (beaucoup à dire sur tout ce qu'on produit qui va directement à la poubelle) de manière à ce qu'ait ce dont il a besoin ... l'économie est devenue une religion, la remettre en cause est tabou. L'économie est supposée être seulement un outil au service de la société, alors que là nous sommes où l'économie détruit la société et la planète, parce que tout ce qui compte c'est le nombre de 0 que peuvent aligner certains sur leur compte en banque ! On marche sur la tête !Ce n'est pas compliqué, je me suis aperçu en lisant des articles, qu'on en est à considérer comme une baisse, le fait que l'augmentation du CA d'une année soit inférieur à son augmentation de l'année précédente ... si en 2006 le CA a augmenté de 8% par rapport à 2005 et qu'en 2007 il a augmenté de 5% par rapport à 2006, on te parle alarmé d'une baisse de 3% ... les dividendes versés doivent être toujours croissants ... mais les salaires on ne peut pas, eux ils faudraient qu'ils baissent ! NON ! Il faut qu'on extirpe de notre tête ce dicours qui nous est seriné ! On se fout de nous ! Et une partie des syndicats est atteinte de la même corruption que les politiciens, ils servent l'argent et ne défendent plus les salariés. Et même temps en ce moment, les établissements bancaires en faillite demandent leur renflouement par les caisses publiques ... il faut qu'on arrête d'être con et de se laisser mener par une bande de minables petits flambeurs et escrocs, et avant qu'il nous colle une guerre pour se refaire, ces cons, ou qu'on se retrouve en guerre civile. Désolée, les filles mais je suis vraiment en colère de voir tout ce qui se passe ! Bises

plumedecib 15/04/2008 15:49


Nous sommes en guerre !


charlotte357 15/04/2008 12:32

Je pense que les politiques ne peuvent plus rien faire et ils le savent, mais la place est bonne alors on la ferme et on profite de tous nos privilèges. Va voir sur mon blog l'article sur le NAIRU c'est effarant. Bises