Un président compatissant ne sort jamais sans son mouchoir

Publié le par ciboulette

Un président de la France chemine à travers le Pays en habit de samaritain. Il sonne à toutes les portes où le malheur a frappé, signe le front des victimes et s’élève contre les méchants qui s’acharnent sur les pauvres gens. Il se veut à lui tout seul SAMU social, croix rouge, cellule psychologique, abbé Pierre et j’en passe. Par contre, il hésite à se rendre sur les lieux où l’on utilise des répulsifs contre les SDF, et on ne le voit pas beaucoup traîner de ce côté de l’exclusion, pas même dans les cités, pas plus que dans les zones rurales. La cause n’est sans doute pas assez vendeuse. Il ressort les vieilles histoires et reçoit la famille des victimes d’un forcené de Pau et  remet en cause ‘l’irresponsabilité” des fous. Avant, on les brûlait. Qu’on m’explique comment on peut faire le procés d’un irresponsable.


Rappel de la loi

CHAPITRE II : Des causes d'irresponsabilité ou d'atténuation de la responsabilité

 

Article 122-1

 

N'est pas pénalement responsable la personne qui était atteinte, au moment des faits, d'un trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes.

 

La personne qui était atteinte, au moment des faits, d'un trouble psychique ou neuropsychique ayant altéré son discernement ou entravé le contrôle de ses actes demeure punissable ; toutefois, la juridiction tient compte de cette circonstance lorsqu'elle détermine la peine et en fixe le régime.


Article 122-2
 

N'est pas pénalement responsable la personne qui a agi sous l'empire d'une force ou d'une contrainte à laquelle elle n'a pu résister.


Article 122-3
 

N'est pas pénalement responsable la personne qui justifie avoir cru, par une erreur sur le droit qu'elle n'était pas en mesure d'éviter, pouvoir légitimement accomplir l'acte.

 

Article 122-4

 

N'est pas pénalement responsable la personne qui accomplit un acte prescrit ou autorisé par des dispositions législatives ou réglementaires.

 

N'est pas pénalement responsable la personne qui accomplit un acte commandé par l'autorité légitime, sauf si cet acte est manifestement illégal.

 

Article 122-5

 

N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte.

 

N'est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l'exécution d'un crime ou d'un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu'un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l'infraction.

 

Article 122-6

 

Est présumé avoir agi en état de légitime défense celui qui accomplit l'acte :

 

  1° Pour repousser, de nuit, l'entrée par effraction, violence ou ruse dans un lieu habité ;

 

  2° Pour se défendre contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence.

 

Article 122-7

 

N'est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s'il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace.

 

Article 122-8

 

Les mineurs reconnus coupables d'infractions pénales font l'objet de mesures de protection, d'assistance, de surveillance et d'éducation dans les conditions fixées par une loi particulière.

 

Cette loi détermine également les conditions dans lesquelles des peines peuvent être prononcées à l'encontre des mineurs âgés de plus de treize ans.

 
En disant que “les victimes ne peuvent pas faire leur deuil si le coupable est jugé irresponsable”, le président est au summum de l’art du populisme. Mais dans la mesure où l’état et la politique du président fabriquent un maximum de victimes, il va bientôt être confronté à un problème majeur : assumer son rôle de coupable en même temps que juge de ses propres actes et défenseur des victimes de ses actes. Cruel dilemme

Mais les victimes ne sont pas toutes égales devant la compassion du président... il invente le malheur à deux vitesses, celui qui fait vendre et celui qui fait désordre. Va-t-on le voir un jour s’apitoyer sur le sort d’un entrepreneur qui a fait faillite pour cause de décroissance, de politique économique inadaptée, et qui se suicide dans la cellule de sa prison ? Va-t-on le voir pleurer sur le sort d’une femme et de ses enfants qui dort dans la rue, bien qu’elle ait un travail, mais qui ne trouve pas à se loger ? Le voit-on sur le ciment d’une entreprise où les employés se suicident à cause des conditions de travail et des cadences infernales ? Le voit-on chez les victimes de maladies nosocomiales ?

Tout ce déploiement d’énergie pour  se ceindre le front d’une auréole, n’est-ce pas pour cacher une incapacité à se pencher sur les grands problèmes de notre Pays, à travailler en équipe, son incapacité à déléguer ? Il veut  tous les ronds de  lumière braqués sur lui. Un président élevé aux infos TF1 en somme.  Effets de manches, mensonges, tragédie comédie, c’est la salsa du président. Beaucoup de bruit pour rien à part vouloir épater la galerie.

Abonné aux faits-divers, le président risque d’avoir du pain sur la planche et pourrait nous faire une bonne crise de boulimie d’ici peu. Ah ! mais j’y pense : c’est peut-être un idéaliste. Peut-être il veut un Pays parfait, un Pays lisse, un Pays où les habitants n’ont plus à réfléchir, plus à souffrir, plus à être heureux. Cela me rappelle cette vieille série “Le prisonnier’. On se disait “bonjour chez vous”, on s’affichait avec des sourires radieux, on ne s’autorisait aucun sentiment, on était conditionnés la nuit par des messages venant du N° 1. Oui, nous n’étions que des numéros... Le N°1 était très compatissant, sans arrêt à la recherche du bien être de ses ouailles...

Il fut un temps où le roi avait pour hobby la réparation d’horloges. Ce hobby lui prenait tout son temps. Il était doué, certainement. Mais il était roi aussi... Et pendant ce temps-là, le peuple de France criait famine.

Faire du populisme ou réparer des horloges....

Et ce gouvernement censé “gouverné”, il est où ? A part un, tous ont pourtant réussi le concours du cumul des mandats,. On va donc les payer pour dire qu’il faut limiter les croisements de races de chiens ?

                                                                                                       ciboulette  28 Août 2007

Publié dans GAZETTE

Commenter cet article

arno 30/08/2007 11:22

Voila ciboulette je t'ai rajouté dans mes liens,excuse moi encore pour le retard,amicalement,Arnaud Fage

ciboulette 30/08/2007 11:32

bonjour, bonjour.... merci à toi ! j'ai lu tes articles concernant le conseil régional et les mesures prises pour la rentrée, et je vais les comparer à ce qui se fait dans la région où j'habite provisoirement... C'est aussi un CR PS et donc devrait pratiquer les mêmes mesures !!! Je t'embrasse. A bientôt Ciboulette

aliciabx 29/08/2007 08:23

si ce n'était qu'en france, que NS devenait inquiétant, ce serait un moindre mal.
ce gouvernement et lui même font preuve d'amateurisme et c'est qui favorise l'insécurité...

mycr 29/08/2007 00:47

NS va chez ceux dont les yeux sont voilés par les larmes, pas chez ceux qui voient clair.
Un exité agit comme il le fait, pas un homme politique. Je pense qu'il y en a certains qui regrettent d'avoir accepté un poste. Je pense aussi qu'il y en a plus qui regrettent d'avoir voté pour lui qu'on veut bien nous le faire croire.

arno 28/08/2007 20:56

Je vous remercie beaucoup pour votre gentil message qui m'a fait beaucoup plaisir et je vous retourne tous les compliments, vous savez je suis un adhérants venu pour sego, dans 1 de mes précédants post sur mon blog j'ai tout expliqué et selon moi une opposition conscrutive est une opposition qui dit ce que Mr sarkozy fait de bien et ce qu'il fait de mauvais, j'espere que vous continuerai à venir sur mon blog et je vous invite à laisser des commentaires car vous avez l'air d'etre 1 personne super,amicalement,Arnaud Fage du blog http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
Je n'ai pas d'oeilleres et je suis pour un vrai débat sans artifice!!! à bientot

ciboulette 28/08/2007 21:44

Vous pouvez compter sur moi, arno, je viendrai.... Comme je l'ai expliqué sur votre blog, j'allais faire la même démarche d'ouverture, vous m'avez devancée... Je pense que nous devons établir un vrai débat démocratique . Pour cela mieux vaut cotyer des avis et des idées divergents que se confiner dans le contentement de soi et perdre son temps à convaincre des convaincus....